Rentrée scolaire : retour en présentiel des maternelles et primaires "prématuré" selon les syndicats

Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 20 avril 2021 à 10h28 · Mis à jour le 20 avril 2021 à 17h16
Dès ce lundi 26 avril 2021, les élèves de maternelle et de primaire doivent retourner à l'école en présentiel, tandis que les collégiens et lycéens restent en distanciel une semaine de plus. Pour les syndicats d'instituteurs, ce retour dans les salles de classe est "prématurée", alors qu'aucun protocole sanitaire ne leur a été présenté.

Vers un report de la rentrée des maternelles-primaires en présentiel ? C'est en tout cas la demande formulée par les syndicats de professeurs ce lundi 19 avril 2021. À une semaine jour pour jour de la rentrée scolaire en présentiel des plus jeunes élèves dans les classes, dès le 26 avril 2021 comme l'a planifié l'exécutif, les syndicats estiment que ce retour est "prématuré".  Pour l'heure, le ministère de l'Éducation nationale n'a pas encore présenté de protocole sanitaire adapté afin que la rentrée scolaire se déroule dans les meilleures conditions. 

Pendant ce temps, la rentrée en présentiel des collégiens et lycéens est prévue elle au 3 mai, soit une semaine après. Seulement, pour les syndicats de professeurs, il s'agit de faire en sorte que les dates correspondent avec le calendrier de l'épidémie du Covid-19, toujours extrêmement présente partout en France. "On n'a pas encore assez de recul sur les effets du confinement, donc on est un peu circonspects. Il aurait peut-être fallu reporter la rentrée des maternelles-primaires en présentiel, comme celles des collèges-lycées", déplore au micro de BFMTV Laurent Hoefman, président du Syndicat national des écoles

D'ailleurs, c'est bien la fragilité actuelle de la situation sanitaire qui fait réagir les syndicats. Ce dimanche, Santé publique France enregistrait un peu moins de 30 000 nouvelles contaminations en 24h, alors que les effets du confinement et du couvre-feu tardent à se faire sentir. Et quand on connaît la capacité des enfants à se refiler le virus, il vaut mieux être prudent. "Il y a un an, après le premier confinement, on était favorables au retour en classe, car le pic épidémique était passé, mais là, la situation est totalement différente. D'autant qu'on sait maintenant que les enfants véhiculent aussi le virus", estime Laurent Hoefman. 

Pour le Syndicat National Unitaire des Instituteurs, Professeurs des Écoles (SNUipp-FSU), il faut désormais faire en sorte de pouvoir accueillir les élèves et les enseignants dans de bonnes conditions sanitaires. Dans une pétition en ligne lancée au 13 avril, les syndicalistes appellent le ministère à "agir rapidement", avec des "conditions sanitaires strictes". "Pour l'heure, nous n'avons aucun élément qui permette d'annoncer une bonne rentrée scolaire", regrette Guislaine David, porte-parole du syndicat. Dès ce jeudi 22 avril 2021, une réunion est prévue entre les syndicats et le ministère de l'Éducation nationale.

Visuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, MontmartreVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, MontmartreVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, MontmartreVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, Montmartre Coronavirus en France : une situation fragile à une semaine de la réouverture des écoles
En France, l'épidémie de coronavirus semble se stabiliser sur un haut plateau, une évolution qui serait entre autres due à l'effet de la fermeture des écoles. Mais à une semaine de la fin des vacances scolaires, l'équilibre parait fragile.

Ecole à la maison : l'ENT et le CNED inaccessibles dès le premier jour des cours à distanceEcole à la maison : l'ENT et le CNED inaccessibles dès le premier jour des cours à distanceEcole à la maison : l'ENT et le CNED inaccessibles dès le premier jour des cours à distanceEcole à la maison : l'ENT et le CNED inaccessibles dès le premier jour des cours à distance École à la maison: l'ENT et le CNED toujours inaccessibles au troisième jour de classe en distanciel
C'est le troisième jour d'école à la maison, et les problèmes de connexion aux serveurs de cours en ligne persistent. Professeurs et élèves ne peuvent toujours pas travailler avec les plateformes de l'ENT et du CNED ce jeudi 8 avril, malgré les promesses du gouvernement qui assurait que le problème serait réglé rapidement.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche