Confinement : déplacements, écoles, commerces… ce qui change à partir de ce samedi

Par Caroline J. · Photos par Rizhlaine F. · Publié le 3 avril 2021 à 09h06 · Mis à jour le 3 avril 2021 à 09h07
Comme l’a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution du 31 mars, la France entière sera soumise à des « mesures de freinage » pour faire face à la troisième vague de Covid-19 dans le pays. Écoles fermées, déplacements entre les régions interdits, fermeture de certains commerces sur l’ensemble du territoire… On fait le point sur ce qui change en France à compter de ce samedi 3 avril 2021 à 19h, date d’entrée en vigueur des nouvelles mesures.

En raison de la forte circulation de l'épidémie de Covid-19 en France, Emmanuel Macron a une nouvelle fois pris la parole le 31 mars dernier afin d’annoncer de nouvelles mesures, dont l’extension du confinement à l’ensemble du territoire métropolitain à compter du samedi 3 avril à 19h.

Covid : l'exécutif envisage d'élargir les mesures de "freinage renforcée" à l'échelle nationaleCovid : l'exécutif envisage d'élargir les mesures de "freinage renforcée" à l'échelle nationaleCovid : l'exécutif envisage d'élargir les mesures de "freinage renforcée" à l'échelle nationaleCovid : l'exécutif envisage d'élargir les mesures de "freinage renforcée" à l'échelle nationale Covid : Le confinement élargi à toute la France métropolitaine jusqu'au 2 mai 2021
Emmanuel Macron vient d'annoncer, lors de son allocution du 31 mars 2021, que le confinement jusqu'à présent en place dans seulement 19 territoires sous surveillance renforcée allait être élargi à toute la France métropolitaine, à compter du 3 avril et jusqu'au 2 mai prochain.

Ces nouvelles restrictions resteront en vigueur pendant au moins 4 semaines, soit jusqu’au 2 mai. Si ce confinement national reste cependant moins strict que celui imposé au printemps 2020, plusieurs de ces nouvelles mesures sanitaires annoncées par le président de la République ne sont pas sans conséquence sur la vie des Français. On fait donc le point sur ce qui change dans le pays à compter de ce 3 avril au soir. On rappelle par ailleurs que le couvre-feu dès 19h est toujours en vigueur.

Fermeture des écoles pendant 3 semaines

C’était l’une des annonces que beaucoup de parents redoutaient. Face à la propagation du Coronavirus, le chef de l’État a décidé de fermer tous les établissements scolaires, à savoir les crèches, les écoles (maternelles et primaires), les collèges et les lycées, pour une durée de 3 semaines. Cette fermeture entrera en vigueur dès le 6 avril ; le 5 avril étant férié.

Toutefois, cette fermeture ne concernera pas « les enfants de soignants et de quelques autres qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap qui doivent pouvoir continuer à être accueillis dans le secteur médico-social » a précisé Emmanuel Macron mercredi soir. Alors, quels sont les autres enfants de personnels prioritaires qui pourront être accueillis à l’école dès le 6 avril?

Coronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'école Ecoles fermées : la liste des professions prioritaires dont les enfants pourront être accueillis
Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles partout en France et pendant 3 semaines, « sauf pour les enfants de soignants et de quelques autres qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap qui doivent pouvoir continuer à être accueillis dans le secteur médico-social ». Alors, quels sont les métiers concernés par cette exception ? On fait le point.

Autre annonce du président de la République concernant les écoles ? La mise en place d’un calendrier scolaire adapté, avec des cours à distance, suivis des vacances pour tous du 12 au 26 avril, et enfin des cours en distanciel ou en présentiel selon l'âge des enfants.

Ecoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrieEcoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrieEcoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrieEcoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrie Ecoles fermées : voici le nouveau calendrier scolaire adapté, annoncé par Macron
Lors d’une nouvelle allocution, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires dès ce vendredi soir et pour une durée de trois semaines. Le président de la République a également indiqué que le calendrier scolaire sera adapté. On vous explique.


Déplacements entre les régions interdits

Autre conséquence de ce reconfinement ? L’interdiction de se déplacer entre les régions. Mais là encore, il existe certaines dérogations. Ainsi, une « tolérance » sur les déplacements interrégionaux a été accordée pour ce week-end de Pâques afin de permettre aux Français de se rendre dans leur maison de campagne ou tout autre lieu de confinement. Cette tolérance sera valable jusqu’au 5 avril au soir.

Covid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueur Week-end de Pâques : Emmanuel Macron annonce une tolérance pour les déplacements
À l’approche du week-end de Pâques, le Président de la République vient d'annoncer de nouvelles mesures de freinage pour tenter de limiter la propagation de l'épidémie de coronavirus. Si dans les prochains jours les déplacements interrégionaux et à plus de 10 km de son domicile devront être justifiés par un motif valable et une attestation, Emmanuel Macron annonce une tolérance pour rejoindre son lieu de confinement durant le week-end du Pâques, soit jusqu'au 5 avril 2021.

Ensuite, à compter du 6 avril, les déplacements interrégionaux seront donc interdits partout en France, sauf motif impérieux ou professionnel.

Visuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de LyonVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de LyonVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de LyonVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon Confinement : les déplacements inter-régionaux interdits en France dès le 6 avril
Le verdict est tombé ce mercredi 31 mars 2021 : face à l'accélération de l'épidémie, le gouvernement a décidé d'étendre les mesures de confinements et de restrictions de déplacement actuellement en cours dans 19 départements à toute la France. Les déplacements seront tolérés ce week-end avant le 6 avril pour nous permettre de rejoindre notre résidence de confinement.

La garde d’enfant, un déménagement ou un concours/examen seront des motifs dérogatoires pour se déplacer.

Déplacements limités à 10 km autour de chez soi dans son département

Contrairement au premier confinement où il était interdit de sortir plus d’une heure et à plus d’un kilomètre autour de chez soi, ce reconfinement autorise les Français à se balader, s’aérer ou faire du sport sans limite de temps dans un périmètre de 10 km autour de son domicile, mais avant le couvre-feu fixé à 19h.

Si vous devez vous rendre quelque part situé au-delà de ces 10 km, par exemple pour faire des cours, alors il faudra obligatoirement vous munir d’une attestation avec un motif impérieux ou professionnel, tout en restant toutefois dans son département.

Quid du télétravail ? 

Alors que de nombreuses entreprises ont encore du mal à faire appliquer le télétravail, il sera « systématisé ». C’est ce qu’a indiqué Emmanuel Macron le 31 mars dernier lors de sa prise de parole.

Ainsi, "le couvre-feu à 19 heures sera maintenu partout, le télétravail sera systématisé et j'appelle tous les employeurs et les télétravailleurs à y avoir recours à chaque fois qu'ils le peuvent" a-t-il insisté.

Télétravail : pas de changement sur la journée par semaine au bureau pour le gouvernement Télétravail : pas de changement sur la journée par semaine au bureau pour le gouvernement Télétravail : pas de changement sur la journée par semaine au bureau pour le gouvernement Télétravail : pas de changement sur la journée par semaine au bureau pour le gouvernement Covid : “Le télétravail sera systématisé“ promet Macron
Emmanuel Macron vient de promettre, lors de son allocution du 31 mars 2021, que le télétravail allait être ”systématisé”, enjoignant les employeurs à y avoir recours ”à chaque fois qu'ils le peuvent” sur tout le territoire métropolitain, désormais soumis aux mêmes restrictions que les 19 territoires jusqu'alors sous surveillance renforcée.


On rappelle d’ailleurs que les parents contraints de garder leur enfant, mais se retrouvant dans l'incapacité de télétravailler pourront bénéficier du chômage partiel.

Commerces "non essentiels" fermés

De nombreux commerces ont déjà dû fermer leurs portes dans les 19 départements soumis aux « mesures de freinage ». Avec le reconfinement national, la règle est la même. Les commerces non essentiels devront fermer leurs portes à partir de ce samedi soir.

Toutefois, la liste des commerces autorisés à ouvrir a été enrichie. Ainsi, les coiffeurs, librairies, disquaires, chocolatiers ou encore fleuristes et jardineries pourront rester ouverts.

Visuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinement Confinement en France métropolitaine : la liste des commerces essentiels et lieux ouverts
Alors que l'épidémie de Coronavirus se poursuit en France, la situation jugée préoccupante sur le territoire métropolitain a conduit le gouvernement a imposer de nouvelles restrictions. Tous les commerces qui ne sont pas de première nécessité doivent fermer dès le 3 avril et jusqu'au 2 mai 2021. Découvrez la liste des commerces et lieux essentiels qui restent ouverts en France métropolitaine lors de ce troisième confinement.

Concernant les concessions automobiles, elles resteront ouvertes, mais uniquement sur rendez-vous. Les auto-écoles pourront également continuer d’exercer leur activité, mais seulement concernant les cours de conduite.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche