Week-end et fêtes de Pâques : ce qui est autorisé et interdit en France

Par Caroline J. · Publié le 1 avril 2021 à 08h44 · Mis à jour le 2 avril 2021 à 12h31
À quelques heures des fêtes de Pâques, de nombreux Français se demandent ce qu’il est possible de faire ou pas pendant ce week-end prolongé. Déplacements, chasses aux œufs, réunions familiales, messes et cérémonies religieuses… coup de projecteur sur ce qui est autorisé ou interdit de faire à l’occasion de ces fêtes pascales 2021.

Emmanuel Macron a une nouvelle fois pris la parole à la télévision afin d’évoquer la situation sanitaire dans le pays. Le 31 mars, le président de la République a donc pris de nouvelles restrictions annonçant la fermeture des écoles, l’élargissement du confinement à l’ensemble du territoire ou encore les déplacements limités.

Covid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midiCovid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midiCovid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midiCovid : Macron va s'entretenir avec le conseil scientifique et des réanimateurs ce mardi après-midi Covid : confinement élargi à toute la France, écoles fermées, réouvertures, les annonces de Macron
Face à la troisième vague de l'épidémie du Covid-19, Emmanuel Macron s'adresse aux Français ce mercredi 31 mars 2021. Le président de la République fait le point sur l'évolution inquiétante de la situation sanitaire dans le pays. Par conséquent, le chef de l'État annonce un confinement élargi à l'ensemble du territoire national -non plus seulement à 19 départements-, la fermeture pour trois semaines des crèches, écoles, collèges et lycées (calendrier scolaire adapté), un télétravail ”systématisé”, ainsi qu'un calendrier précis concernant la vaccination de la population.

D’ailleurs, suite à l’allocution d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Intérieur a adressé un télégramme aux préfets et forces de l’ordre. Concernant le week-end de Pâques à venir, Gérald Darmanin leur demande une « fermeté dans la sanction » en cas de non-respect des restrictions.

Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Paris : l'armement de la future police municipale donne des munitions aux opposants d'Anne Hidalgo Week-end de Pâques : fêtes privées, regroupements de personnes... Darmanin appelle à la ”fermeté”
Suite aux nouvelles annonces d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Intérieur a adressé un télégramme aux préfets et forces de l’ordre. Concernant le week-end de Pâques à venir, Gérald Darmanin leur demande une « fermeté dans la sanction » en cas de non-respect des restrictions.

Alors, qu’est-il possible de faire lors de ce week-end de Pâques prévu ces 3, 4 et 5 avril 2021 ? On fait le point sur ce qui est autorisé ou interdit.

Est-il possible de se réunir en famille ou se retrouver pour des repas familiaux ?

"Il n'y aura pas d'exception pour les repas de famille" à l'occasion du week-end de Pâques, avait annoncé le Premier ministre au Parisien le 23 mars dernier. Il faudra donc limiter les tablées de fête aux personnes d’un même foyer. Le couvre-feu dès 19h, en vigueur partout en France, devra également être respecté.

La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur avait confirmé à son tour ces déclarations. "On encourage nos compatriotes à ne pas se regrouper pour ce week-end, malheureusement, parce que dans cette lutte contre le Covid, chacun a une petite victoire au bout de son comportement" avait-il expliqué. Concernant les repas en famille, "il faut les limiter. Il faut que ça reste dans la stricte intimité familiale de la maison, de l'appartement, et ne pas recevoir ses amis, sa famille, ne pas se déplacer", avait insisté Gérald Darmanin. "Je sais que c'est particulièrement frustrant, fatigant, triste, pour une grande partie des familles française", a-t-il poursuivi.

On rappelle que le gouvernement a récemment dévoilé une nouvelle campagne de communication avec pour slogan « Dedans avec les miens, dehors en citoyen ». L’exécutif rappelle les règles à respecter. Parmi ces recommandations ? Le fait de ne pas recevoir chez soi ou de ne pas se rendre chez les autres.

Visuel Paris jardin du LuxembourgVisuel Paris jardin du LuxembourgVisuel Paris jardin du LuxembourgVisuel Paris jardin du Luxembourg Covid : ”Dedans avec les miens, dehors en citoyen”, la nouvelle campagne du gouvernement
Alors que 16 départements sont soumis à de « nouvelles mesures de freinage massives », le gouvernement a dévoilé le 22 mars une nouvelle campagne de communication. Intitulée « Dedans avec les miens, dehors en citoyen », elle vise à rappeler aux Français les gestes barrières et les consignes à respecter.


Est-il possible de se déplacer pendant le week-end de Pâques ?

Mercredi soir, Emmanuel Macron a annoncé élargir le confinement à l’ensemble du territoire. Ainsi, partout en France, dès ce samedi à 19h et pour une durée de 4 semaines, les déplacements interrégionaux seront interdits, sauf motif impérieux ou professionnel.

Les balades et déplacements seront ainsi limités dans un rayon de 10 km autour de son domicile. N’envisagez donc pas de vous déplacer au-delà de cette limite fixée par le gouvernement, et encore moins dans une autre région.

Visuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de LyonVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de LyonVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de LyonVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon Confinement : les déplacements inter-régionaux interdits en France dès le 6 avril
Le verdict est tombé ce mercredi 31 mars 2021 : face à l'accélération de l'épidémie, le gouvernement a décidé d'étendre les mesures de confinements et de restrictions de déplacement actuellement en cours dans 19 départements à toute la France. Les déplacements seront tolérés ce week-end avant le 6 avril pour nous permettre de rejoindre notre résidence de confinement.

Cependant, le Président de la République a précisé qu’une "tolérance" serait accordée durant le week-end de Pâques. Cette tolérance pour les déplacements permettra notamment aux parents d’emmener leurs enfants chez les grands-parents, afin de remédier à la fermeture des écoles. Mais également aux Français de pouvoir se rendre dans leur maison de campagne ou tout autre lieu de confinement.

Covid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueurCovid : fin de la tolérance accordée pour le week-end de Pâques, nouvelles restrictions en vigueur Week-end de Pâques : Emmanuel Macron annonce une tolérance pour les déplacements
À l’approche du week-end de Pâques, le Président de la République vient d'annoncer de nouvelles mesures de freinage pour tenter de limiter la propagation de l'épidémie de coronavirus. Si dans les prochains jours les déplacements interrégionaux et à plus de 10 km de son domicile devront être justifiés par un motif valable et une attestation, Emmanuel Macron annonce une tolérance pour rejoindre son lieu de confinement durant le week-end du Pâques, soit jusqu'au 5 avril 2021.

« Les Françaises et les Français de l’étranger qui veulent rentrer en France pourront aussi le faire à tout moment », a précisé le président. Une fois le week-end de Pâques terminé, les déplacements interrégionaux seront bel et bien interdits, sauf pour motif impérieux.

Ce 2 avril, Jean-Baptiste Djebbari a affirmé qu’"aller fêter Pâques n’est pas un motif dérogatoire". Toutefois, si les Français veulent changer de région pour se confiner, « c’est possible ce week-end, lundi inclus » a-t-il écrit sur Twitter. 

Covid : « Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire », rappelle Jean-Baptiste DjebbariCovid : « Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire », rappelle Jean-Baptiste DjebbariCovid : « Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire », rappelle Jean-Baptiste DjebbariCovid : « Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire », rappelle Jean-Baptiste Djebbari Covid : « Aller fêter Pâques n'est pas un motif dérogatoire », rappelle Jean-Baptiste Djebbari
A quelques heures du week-end de Pâques, Jean-Baptiste Djebbari a tenu à rappeler les règles concernant les déplacements pour les jours à venir, alors que la France fait face à une troisième vague de Covid-19. Ce 2 avril, le ministre délégué aux Transports a affirmé qu’”aller fêter Pâques n’est pas un motif dérogatoire”. Toutefois, si les Français veulent changer de région pour se confiner, « c’est possible ce week-end, lundi inclus » a-t-il écrit sur Twitter.

 

Messes et cérémonies religieuses autorisées pour Pâques

Le gouvernement a annoncé que les lieux de culte seront ouverts et que les offices religieux seront maintenus pour ces fêtes de Pâques, partout en France. Toutefois, ces cérémonies religieuses devront se dérouler dans les horaires prévus avant le couvre-feu, soit avant 19 heures.

L'Eglise Saint-Gervais-Saint-Protais, en face de l'Hôtel de Ville L'Eglise Saint-Gervais-Saint-Protais, en face de l'Hôtel de Ville L'Eglise Saint-Gervais-Saint-Protais, en face de l'Hôtel de Ville L'Eglise Saint-Gervais-Saint-Protais, en face de l'Hôtel de Ville Pâques : les offices religieux autorisés pendant le week-end de célébrations
Si les repas en famille et les rassemblements ont été expressément interdits dans les départements confinés, les offices religieux peuvent être maintenus pendant le week-end de Pâques. Jean Castex a précisé que les jauges actuelles seraient maintenues pour éviter un trop grand nombre de personnes dans les églises.

Le protocole sanitaire devra également être respecté avec une jauge réduite, et la règle d’un siège sur deux et d’un rang sur deux. Une décision bien différente de celle prise en Allemagne, où les offices religieux seront bel et bien interdits.


Quid des chasses aux œufs ? 

C’est une tradition dont les plus jeunes raffolent à Pâques : la chasse aux œufs en famille. Malheureusement, cette année encore, en raison de la crise sanitaire, cette activité familiale devra être limitée et se faire en petit comité. C’est ce qu’a fait savoir le Premier ministre Jean Castex dans les colonnes du Parisien.

On rappelle que les chocolatiers restent bien ouverts partout en France. Les parents pourront donc gâter leurs enfants en leur offrant lapins, poules, cloches, ou encore poissons chocolatés pour ces fêtes de Pâques.

Visuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinement Confinement en France métropolitaine : la liste des commerces essentiels et lieux ouverts
Alors que l'épidémie de Coronavirus se poursuit en France, la situation jugée préoccupante sur le territoire métropolitain a conduit le gouvernement a imposer de nouvelles restrictions. Tous les commerces qui ne sont pas de première nécessité doivent fermer dès le 3 avril et jusqu'au 2 mai 2021. Découvrez la liste des commerces et lieux essentiels qui restent ouverts en France métropolitaine lors de ce troisième confinement.

Les créations de Pâques de Michael Bartocetti au Four Seasons Georges V 2021Les créations de Pâques de Michael Bartocetti au Four Seasons Georges V 2021Les créations de Pâques de Michael Bartocetti au Four Seasons Georges V 2021Les créations de Pâques de Michael Bartocetti au Four Seasons Georges V 2021 Confinement à Paris et en Ile-de-France : Les chocolatiers restent ouverts !
A l'approche des fêtes de Pâques 2021 qui s'annoncent, comme chaque année, ultra-chocolatées, en voici une bonne nouvelle : les chocolatiers restent ouverts dans les 16 départements confinés, et donc à Paris et en Ile-de-France !

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche