Pass sanitaire : vaccin, test négatif, immunité naturelle, quels critères pour en bénéficier ?

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 4 mai 2021 à 17h52 · Mis à jour le 4 mai 2021 à 17h52
On le sait désormais, le pass sanitaire devrait gagner en importance dès cet été pour voyager comme pour accéder à certains lieux ou évènements. Mais quels sous quel critère celui-ci peut-il être délivré ?

Alors que la campagne de vaccination bat de son plein en France, le pays passe une nouvelle étape dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Voici venu le temps du pass sanitaire. Ce précieux sésame devrait permettre dans un premier temps d'accéder à certains évènements et lieux, parmi lesquels on retrouve les salons, ou encore les stades. Dès le mois de juin le principe du pass sanitaire prend ainsi de l'importance dans la vie quotidienne.

Mais selon quels critères ce pass sanitaire est-il délivré ? Faut-il comprendre par là que l'accès à ces activités n'est réservé qu'aux personnes vaccinées ? Non. Le vaccin contre la covid n'étant pas obligatoire, trois cas de figure peuvent vous permettre d'obtenir un Pass Sanitaire  :

La vaccination : l'individu doit être totalement vacciné c'est-à-dire qu'il devra avoir fait sa deuxième injection si le vaccin doit être administré en deux doses.
Un dépistage négatif : l'individu doit avoir réalisé un test depuis moins de 72h dont le résultat s'est révélé négatif
L'immunité naturelle : l'individu doit avoir réalisé un dépistage négatif datant de plus de deux semaines et de moins de deux mois.

Le Pass Sanitaire pourra être présenté depuis l'application TousAntiCovid et sera mis en place dès le 9 juin 2021, lors de la troisième phase du plan de déconfinement. Quand au Pass Sanitaire européen, celui-ci devrait être disponible d'ici la fin du mois de juin, sur des critères qui devraient différer. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche