Une tribune de militaires publiée dans "Valeurs actuelles" alerte sur un risque de "guerre civile"

Par Alexandre G. · Publié le 10 mai 2021 à 10h54 · Mis à jour le 10 mai 2021 à 10h56
Trois semaines après la publication d'un texte signé par des retraités de l'armée française, "Valeurs Actuelles" relaye ce dimanche 9 mai 2021 une nouvelle tribune de militaires en fonction, qui ont préféré garder leur anonymat. Les milliers de signataires appellent le gouvernement à lutter contre le communautarisme et la "déchéance de la France", qui couvent une "guerre civile" imminente selon eux.

"Nos aînés ont raison sur le fond de leur texte". Tel est le message martelé par des militaires "d'active", dans une tribune publiée ce dimanche 9 mai 2021 par l'hebdomadaire conservateur "Valeurs Actuelles". Le 21 avril dernier, un texte signé par "une vingtaine de généraux, une centaine de haut gradés et plus d'un millier d'autres militaires" dans les mêmes colonnes appelait le président Macron et l'exécutif à défendre le patriotisme pour "la sauvegarde de la nation".  

Une nouvelle tribune de militaires ouverte aux signatures, dont l'objectif est de tirer la sonnette d'alarme quant à "la survie de notre pays". Aussi, ce texte vient appuyer les propos des hauts gradés qui alertaient sur les dangers qui menacent la France. En particulier le "communautarisme", ou plutôt des "communautés religieuses, pour qui la France ne signifie rien - rien qu'un objet de sarcasmes, de mépris voire de haine", expliquent-ils. 

Des militaires qui seraient "entrés récemment dans la carrière", et qui par conséquent ne peuvent pas s'exprimer "à visage découvert". "Nous sommes de ce que les journaux ont nommé 'la génération du feu'. Hommes et femmes, militaires en activité, de toutes les armées et de tous les grades, de toutes les sensibilités, nous aimons notre pays. Ce sont nos seuls titres de gloire. Et si nous ne pouvons pas, réglementairement, nous exprimer à visage découvert, il nous est tout aussi impossible de nous taire», affirment-ils.

Surtout, ces derniers affirment que la "guerre civile" est proche dans l'Hexagone. "Presque tous, nous avons connu l'opération Sentinelle. Nous y avons vu de nos yeux les banlieues abandonnées, les accommodements avec la délinquance", s'inquiètent les militaires. Le Premier ministre Jean Castgex a dénoncé une initiative "contraire à tous nos principes républicains", accusant au passage le Rassemblement national de "récupération politique". 

Espace : la France a réalisé son premier exercice militaire pour la protection spatialeEspace : la France a réalisé son premier exercice militaire pour la protection spatialeEspace : la France a réalisé son premier exercice militaire pour la protection spatialeEspace : la France a réalisé son premier exercice militaire pour la protection spatiale Espace : la France a réalisé son premier exercice militaire pour la protection spatiale
La France a lancé son premier entraînement réunissant des services civils et militaires visant à la protection de l'Espace. Cet exercice est baptisé Aster X, en hommage au premier satellite français lancé dans l’espace en 1965, dénommé ”Astérix”.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche