Coronavirus : le variant Delta est désormais majoritaire en France

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 10 juillet 2021 à 09h00 · Mis à jour le 10 juillet 2021 à 09h50
La quatrième vague pourrait bel et bien survenir dès cet été en France. L'épidémie de coronavirus connait un rebond dû à la propagation d'une souche plus contagieuse de la covid 19 : le variant Delta. Vendredi 9 juillet 2021, Santé Publique France a annoncé que le variant Delta est officiellement majoritaire en France

Malgré une embellie en début d'été, la lutte contre l'épidémie de coronavirus en France n'est pas terminée. Les français font à présent face à un nouveau rebondissement de cette crise sanitaire. Alors que la campagne de vaccination avance avec plus de la moitié de la population française primo-vaccinée, le variant Delta entre en jeu et menace de devenir dominant en France.

La situation n'est pas inédite. Souvenez-vous, début 2021, la propagation du variant anglais, rebaptisé Alpha, avait compromis le déconfinement en France avant de devenir majoritaire. Désormais c'est le variant Delta qui inquiète. Sa propagation en Inde avait déjà alerté à travers le monde et ce variant plus contagieux que la souche historique circule activement en France, causant notamment un rebond de l'épidémie dans le pays. 

Lors de la conférence de presse du porte parole du gouvernement, Gabriel Attal, ce mercredi 7 juillet 2021 à l'issue du conseil des ministres, on apprend que onze régions dont l'Île-de-France connaissent une hausse du taux d'incidence. Le variant Delta représenterait 40% des nouvelles contaminations dans le pays. Il est même déjà en majoritaire dans trois régions : la Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Nouvelle-Aquitaine et l'Île-de-France. À Paris, où le taux d'incidence est repassé au dessus des 50 cas pour 100 000 habitants, on observe une hausse de 91% des cas de coronavirus en une semaine

Interrogé ce vendredi 9 juillet sur France Inter, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a par ailleurs précisé que ce variant était en passe de remplacer tous les autres, et pourrait même devenir majoritaire en France dès ce week-end. Il le sera finalement le soir même, selon les données dévoilées par Santé Publique France : vendredi soir, il représentait 51,7% des tests réalisés. Un conseil de défense sanitaire se réuni par ailleurs ce lundi 12 juillet. Des mesures pourraient alors être décidées pour freiner l'arrivée d'une quatrième vague. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche