Covid : il est "absolument urgent de se faire vacciner" selon Alain Fischer

Par Laurent P., Caroline J. · Mis à jour le 28 juillet 2021 à 12h39 · Publié le 27 juillet 2021 à 10h38
La lutte contre le Covid passera par la vaccination... Alain Fischer a alerté ce mardi 27 juillet sur la nécessité de se faire vacciner pour enrayer l'épidémie, alors que le taux d'incidence augmente partout en France. Une mise en garde que le "Monsieur Vaccin" du gouvernement faisait déjà début juillet dans les colonnes du JDD, expliquant que ceux qui attendaient "commettent une erreur".

Alors que les vacances d’été ont débuté pour de nombreux Français, malgré le Covid, beaucoup s’inquiètent de voir le variant Delta progresser toujours plus dans l’Hexagone. C'est pourquoi Alain Fischer, le "Monsieur Vaccin" du gouvernement, a une nouvelle fois insisté sur la nécessité de se faire vacciner pour en finir avec le coronavirus. Il est "absolument urgent de se vacciner", a ainsi expliqué le Président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale ce mardi 27 juillet 2021 au micro de nos confrères de France Inter.

Et de poursuivre en indiquant que le variant Delta "induit l’augmentation du nombre d’hospitalisations en France, du passage en réanimation", tout en estimant que "le cap des 50 millions sera une étape importante". Une mise en garde que faisait déjà Alain Fischer début juillet quant à ceux qui attendaient pour se faire vacciner. Dans une interview pour le Journal Du Dimanche publiée le 4 juillet dernier, le Président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale estimait que ceux qui attendaient « commettent une erreur ».

Interrogé par le JDD au sujet des personnes de 18 à 45 ans qui préféraient attendre, Alain Fischer expliquait qu’« en se vaccinant aujourd’hui, on est protégé pour la rentrée », malgré la quatrième vague qui submerge actuellement le pays.

Visuel Paris Tour Eiffel SeineVisuel Paris Tour Eiffel SeineVisuel Paris Tour Eiffel SeineVisuel Paris Tour Eiffel Seine Coronavirus : la France entre officiellement dans la quatrième vague
En raison de la hausse de la propagation du variant delta, une mutation plus contagieuse que les précédentes, l'épidémie de coronavirus connait une relance en France. Désormais, le pays entre officiellement dans la quatrième vague. [Lire la suite]

Covid : les mesures renforcées décidées en mars commencent à faire effet selon l'INSERM (A REVOIR)Covid : les mesures renforcées décidées en mars commencent à faire effet selon l'INSERM (A REVOIR)Covid : les mesures renforcées décidées en mars commencent à faire effet selon l'INSERM (A REVOIR)Covid : les mesures renforcées décidées en mars commencent à faire effet selon l'INSERM (A REVOIR) Covid : une quatrième vague différente car "la pente est beaucoup plus raide" selon Gabriel Attal
"Du jamais vu depuis le début de la crise"... Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, est revenu ce jeudi 22 juillet au matin sur les annonces de Jean Castex de la veille. Et d'alerter sur l'explosion des contaminations due au variant Delta, ayant augmenté de 150% en une semaine. [Lire la suite]

« Tout se joue dans les quinze jours à venir » pour éviter « une quatrième vague liée à la fois au variant Delta, à la reprise des contacts, à la rentrée scolaire, au climat plus favorable au virus » estimait également Alain Fischer dans le JDD, rappelant qu’une seule dose n’est pas suffisante pour se protéger des variants. « Cela ne suffit pas. C’est démontré à l’égard du variant Delta. Une seule injection protège à 50% ou 60 %. Avec deux doses, c’est 90 % ». Des propos confirmés par l’Agence européenne des médicaments au début du mois.

Vaccination coronavirus : près de la moitié des français a déjà reçu au moins une dose de vaccinVaccination coronavirus : près de la moitié des français a déjà reçu au moins une dose de vaccinVaccination coronavirus : près de la moitié des français a déjà reçu au moins une dose de vaccinVaccination coronavirus : près de la moitié des français a déjà reçu au moins une dose de vaccin Covid : deux doses de vaccin semblent protéger contre le variant Delta, annonce l’EMA
Alors que le variant indien se propage chaque jour un peu plus, l'Agence européenne des médicaments annonce, ce jeudi 1er juillet 2021, que deux doses de vaccin semblent protéger contre le variant Delta. [Lire la suite]

Toujours dans les colonnes du Journal du Dimanche, Alain Fischer expliquait que "la bataille (contre le covid-19, NDLR) sera plus difficile pour les 18-40 ans: les projections estiment qu'ils seront vaccinés à 60-70 % au final. Les taux projetés sont insuffisants pour contrôler le virus et atteindre une immunité de groupe".

"Il restera des infections, des hospitalisations, des entrées en réanimation et des décès. Avec potentiellement des conséquences en matière de restrictions : fermetures d'établissements scolaires, reconfinement..." avait-il conclu.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche