Concert Test à l'Accor Arena avec Indochine, les résultats : absence de contamination

Par Laura B. · Publié le 12 juillet 2021 à 14h07 · Mis à jour le 12 juillet 2021 à 14h07
Fin mai, un grand concert test était organisé à l'Accor Arena de Paris, avec Indochine, afin d'évaluer la circulation du Covid lors d'un tel événement. Les résultats viennent de tomber et, bonne nouvelle, ils indiquent que ce concert n'a pas été un foyer de contamination. Des résultats encourageant pour la reprise des activités culturelles.

Le 29 mai dernier, un premier concert test de grande ampleur, intitulé "Ambition Live Again", était organisé à l'Accor Arena de Paris afin d'étudier la circulation du virus du Covid lors d'un concert avec public debout. Bonne nouvelle, les premiers résultats de cette étude intitulée "SPRING" sont tombés et indiquent qu'il n'y a pas eu de contamination lors de ce concert d'Indochine.

L'AP-HP, qui a mené cette étude, indique, dans un communiqué, que les résultats de l'étude montrent que la participation à ce concert "n'a pas été associée à un sur-risque de transmission du SARS-CoV-2".

L'AH-HP précise que cette étude "a montré un taux d’infection similaire chez des personnes participant à un concert comparé à des personnes ne participant pas. Le taux d’incidence observé dans les deux groupes (0.20% et 0.15%, respectivement) correspond au taux d’incidence en Île-de-France estimé dans les deux semaines précédant l’événement", à une date où le virus circulait encore beaucoup, avec un taux d’incidence en Île-de-France alors de 200/100 000 parmi les personnes âgées de 20 à 45 ans, alors qu’il est de 25/100 000 actuellement (selon les données de Santé Publique France).

Aussi, le nombre de participants ayant présenté un test salivaire positif (réalisé chez soi et envoyé par courrier) 7 jours après le concert était de 8 parmi les 3.917, comparé à 3 parmi les participants du groupe contrôle (1.947 personnes restées chez elles et se pliant aux mêmes tests). Sur les 8 participants positifs à J+7, 5 l'étaient déjà le jour du concert (tests salivaires réalisés sur place le jour J et analysés plus tard). Ce qui exclut une contamination lors du concert précise l'AP-HP.

Ainsi, ces résultats devraient permettre d'établir des protocoles sanitaires en vue de la reprise des concerts, notamment debout, et avec des jauges plus importantes de spectateurs. C'est une gamme de différents protocoles adaptés à l'état du risque épidémique qui devraient ainsi être mise en place. Le PRODISS (syndicat national du spectacle musical et de variété), organisateur du concert test, espère pouvoir établir ces protocole afin que le secteur de la culture ne soit plus à l'arrêt et ne subisse plus de stop and go.

Pour rappel, près de 5.000 personnes ont assisté, debout, sans distanciation physique et masquées, au concert d'Indochine. Tous les participants avaient présenté un test antigénique négatif dans les 3 jours précédents le concert. Pendant le spectacle, le port du masque a été analysé grâce à un outil d'intelligence artificiel qui a évalué celui-ci à 91 %.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche