Don du sang : « Il manque 500 dons par jour », prévient l'EFS

Par Cécile D. · Publié le 23 août 2021 à 10h54
L'été, l'Etablissement français du sang déplore régulièrement une baisse importante des dons et des stocks de sang. Avec la pandémie de Covid-19, les réserves en sang ont encore plus de mal à se renouveler : l'EFS s'alarme.

Depuis plusieurs mois déjà, l'Etablissement français du sang tire la sonnette d'alarme : les réserves en sang sont trop basses, les donneurs doivent se mobiliser massivement lors des collectes organisées par l'EFS. En été, le manque de dons se fait ressentir plus fortement encore : les mois de juillet et août sont toujours une période difficile pour l'établissement.

Depuis deux ans, l'épidémie de Covid-19 a provoqué la baisse rapide des réserves de sang. Comme l'explique Cécile Lebel, chargée de développement du territoire à Caen pour l'EFS, dans les colonnes de Ouest-France, « tout au long de l’année, avec l’épidémie, nous n’avons pas pu prélever dans les lycées, les universités et les entreprises. Les établissements de soins ont aussi repris leur activité et rattrapé toutes les interventions et les soins qui nécessitaient des transfusions et qui n’avaient pu être réalisés pendant le confinement. Cela a considérablement fragilisé nos stocks durant l’année. »

L'EFS n'a donc pas pu aller à la rencontre de ses donneurs en raison de la pandémie. Mais le problème ne s'arrête pas là : si le nombre de donneurs baisse, le nombre de professionnels de santé habilités à effectuer les prélèvements est lui aussi en chute : « traditionnellement, aux mois de juillet et août, c’est compliqué pour nous. En plus de ça, nos donneurs réguliers commencent à atteindre la limite d’âge [71 ans, ndlr]. (…) On n’arrive pas à l’équilibre. On a aussi un problème quant au recrutement car on n’arrive pas à embaucher des médecins de prélèvement ou des infirmiers. Comme le personnel est insuffisant, on se retrouve à annuler ou ne pas programmer de collecte. »

Résultat : des stocks au plus bas, et un appel pressant à l'aide. Dans le Parisien, le docteur Ahmed Slimani, directeur du prélèvement de la région Île-de-France, s'inquiète d'un manque de sang toujours plus grand : « On manque de personnel. Un grand nombre de nos infirmières ont été mobilisées pour tester et vacciner. En Île-de-France, on aurait besoin de 1700 poches de sang chaque jour. »

Cet appel est réitéré dans un communiqué publié par l'Etablissement français du sang : il faudrait pouvoir compter sur 500 dons de plus chaque jour, au niveau national. « Avec 85 000 poches, les réserves de sang stagnent à un niveau particulièrement inquiétant pour cette période de l’année », répète inlassablement l'EFS.

Pour rappel, pas besoin de pass sanitaire pour donner son sang, sauf si la collecte est effectuée dans un lieu qui l'exige, comme un centre commercial. Il n'est pas non plus nécessaire d'attendre plusieurs jours ou semaines après avoir été vaccinés contre le Covid-19 pour donner : vous pouvez faire votre don dès le lendemain de votre injection.

En revanche, l'EFS précise que « les personnes ayant présenté des symptômes de la Covid doivent attendre 14 jours après la disparition des symptômes pour pouvoir donner leur sang, ou 14 jours après avoir été testé positif. »

Don du sang : les réserves en forte baisse, un appel urgent aux donsDon du sang : les réserves en forte baisse, un appel urgent aux donsDon du sang : les réserves en forte baisse, un appel urgent aux donsDon du sang : les réserves en forte baisse, un appel urgent aux dons Don du sang : le vaccin contre le Covid-19 ne vous empêche pas de donner
Contrairement à ce que vous avez pu voir sur les réseaux sociaux, le vaccin contre le Covid-19 n'empêche pas de donner son sang, bien au contraire ! L'Etablissement français du sang veut rétablir cette vérité, alors qu'un appel national a été lancé : les réserves de sang sont très basses. [Lire la suite]

Si vous souhaitez participer à la prochaine collecte de sang, vous pouvez prendre rendez-vous sur le site de l'EFS ou sur l'application "Don de sang". Vérifiez quel lieu de collecte est le plus proche de chez vous et faites le test pour savoir si vous êtes en capacité de donner : il faut en effet répondre à plusieurs critères pour être éligible (âge, poids, santé, traitement médical...).

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche