Ouverture du congrès mondial pour la protection de la nature à Marseille

Par Manon C. · Mis à jour le 3 septembre 2021 à 15h56 · Publié le 3 septembre 2021 à 15h56
Le congrès mondial pour la protection de la nature s'ouvre, ce 3 septembre 2021, à Marseille. De nombreuses questions concernant la protection de l'environnement, le réchauffement climatique et l'extinction de masse des espèces vont être abordées jusqu'au 11 septembre.

Le Congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) s'ouvre, ce vendredi 3 septembre, à Marseille, et s'y tiendra jusqu'au 11 septembre prochain. 

Un rendez-vous où se retrouvent les acteurs de la protection de la nature afin de trouver ensemble des solutions pour la planète face au réchauffement climatique qui continue de s'aggraver - l'été 2021 jalonné d'incendies, de tempêtes et d'inondations de part et d'autre du globe en est le preuve - et à l'extinction de masse de nombreuses espèces animales et végétales. 

Plus de 5000 participants sont d'ores et déjà inscrits pour participer à ce congrès qui se tient à la fois sur place et en ligne, et qui a été inauguré, parmi d'autres, par le Président de la République, Emmanuel Macron. "Notre objectif commun est d’inscrire la nature au sommet des priorités internationales - car nos destins sont intrinsèquement liés, planète, climat, nature et communautés humaines" a déclaré le chef de l'Etat. 

Le congrès se déroule en amont de la COP15 Biodiversité qui se tiendra en Chine en 2022 et au cours de laquelle un texte visant à "vivre en harmonie avec la nature" sera adopté par les pays participants. 

Plusieurs mesures importantes sont attendues durant le congrès mondial pour la protection de la nature, à l'instar de la mise à jour de la liste rouge des espèces menacées de l’UICN, "la place de la nature dans les plans de relance économique post-Covid", "une nouvelle stratégie mondiale de la biodiversité ambitieuse", un "plan d’action mondial pour les espèces" et " la contribution de la nature à la lutte contre le changement climatique" a déclaré Sébastien Moncorps, directeur de l’UICN France, à l’AFP.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche