Covid : une facture entre 170 et 200 milliards d'euros pour l'État

Par Alexandre G. · Photos par My B. · Publié le 27 septembre 2021 à 09h15
D'après le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt, l'épidémie du Covid-19 aurait coûté "entre 170 et 200 milliards d'euros" à l'État français depuis 2020. Pertes de recettes, activité économique à l'arrêt, le membre du gouvernement estime qu'en 2020, la "dette Covid" de la France s'est traduit par un déficit de plus de 9% en 2020 et de 8,4% en 2021.

La pandémie du Covid-19 coûte cher, très cher à l'État français. C'est en tout cas ce qu'indique Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics, interrogé ce lundi 27 septembre 2021 sur CNews. "On est entre 170 et 200 milliards d'euros liés à la crise Covid", précise le ministre. En ce qui concerne la "dette Covid"de la France, elle serait "autour de 165 milliards d'euros" pour l'instant. Une créance qui s'est "surtout traduit par un déficit important de plus de 9% en 2020 et de 8,4% en 2021", ajoute-t-il. 

Aussi, le ministre des Comptes publics en a profité pour donner le détail de la facture Covid pour l'État. Avec des aides prolongées sur plusieurs mois, des fonds de solidarité et des prêts garantis par l'État (PGE), le coût de la pandémie du Covid-19 se chiffre en dizaine de milliards d'euros. En 2020 et en 2021, le gouvernement chiffre à plus de 70 milliards d'euros le montant des dépenses exceptionnelles. "C'est aussi des pertes de recettes, car l'activité économique s'est arrêtée", rappelle le ministre, soulignant les pertes de plusieurs dizaines de milliards d'euros enregistrées sur les deux dernières années. 

En ce sens, l'État martèle un discours fort clair depuis mercredi dernier et l'annonce de son budget pour 2022. Désormais, c'est la fin de la politique du "quoi qu'il en coûte". Le gouvernement s'est engagé à amortir sur vingt ans la dette de l'État liée à la crise, estimée à 165 milliards d'euros, jusqu'en 2042. Le ministère de l'Économie et des Finances de Bercy estime que le déficit public devrait passer de 9,2% du PIB à 8,4% cette année, puis 4,8% en 2022. 

Visuel Paris rue parisVisuel Paris rue parisVisuel Paris rue parisVisuel Paris rue paris Covid-19 - Couvre-feu : les mesures économiques et sociales détaillées par le gouvernement Castex
Lors de la conférence de presse organisée par Jean Castex et son gouvernement, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire et la ministre du Travail Élisabeth Borne ont détaillé la prolongation des mesures de soutien pour l'économie, lourdement impactée par l'épidémie de Covid-19. Voici les aides mises en place pour les secteurs touchés par la crise sanitaire, et les principales annonces à retenir. [Lire la suite]

Economie : +6% de croissance en 2021, +4% l'année prochaine, les prévisions du gouvernementEconomie : +6% de croissance en 2021, +4% l'année prochaine, les prévisions du gouvernementEconomie : +6% de croissance en 2021, +4% l'année prochaine, les prévisions du gouvernementEconomie : +6% de croissance en 2021, +4% l'année prochaine, les prévisions du gouvernement Economie : +6,3% de croissance en France en 2021 selon l'OCDE
Alors que les marqueurs de l'épidémie du Covid-19 continuent de baisser en France, la reprise économique devrait emboîter le pas : le gouvernement prévoit une croissance de +6% cette année et de 4% en 2022, comme l'a confirmé le ministre de l'Économie Bruno Le Maire début septembre. Dans son dernier bilan, l'Organisation de coopération et de développement économique a relevé la croissance de la zone euro et de la France pour 2021 : respectivement +5,3 et surtout, +6,3%. de croissance du PIB dans l'Hexagone. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche