Démontage de l'Arc de Triomphe empaqueté : que va devenir la toile qui a emballé le monument ?

Par Caroline J. · Photos par Caroline J. · Publié le 4 octobre 2021 à 10h26
Clap de fin pour l’œuvre éphémère signée Christo. Après trois semaines d'empaquetage de l'Arc de Triomphe, l’œuvre va être progressivement démontée à compter de ce lundi 4 octobre. Mais alors que va devenir le tissu qui a servi à emballer le mythique monument parisien ? On vous répond.

Adoré par certains, détesté par d’autres, l’Arc de Triomphe empaqueté de Christo n’a laissé personne indifférent. Après trois semaines d’empaquetage, l’œuvre éphémère va être démontée à partir de ce lundi 4 octobre 2021. En raison de leur complexité, les opérations de démontage vont se faire progressivement et s’étaler sur un mois. Le monument parisien devrait retrouver son visage initial le 10 novembre 2021, juste avant les commémorations du 11 novembre. « Au cours de cette période, l’intérieur du monument et la terrasse panoramique, gérés par le CMN, resteront ouverts au public » précise l’équipe du projet dans un communiqué

Mais alors, que va devenir la toile utilisée pour l’empaquetage de l’Arc de Triomphe ? Pour rappel, pour empaqueter l’Arc de Triomphe, 25.000 mètres carrés de tissu en polypropylène argent-bleuté ont été nécessaires. « Comme pour tous les projets de Christo et Jeanne-Claude, les matériaux employés pour créer L’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris, 1961-2021 seront recyclés, réutilisés et upcyclés » peut-on ainsi lire dans ce même communiqué.

Selon Vladimir Yavachev, neveu de l’artiste Christo, l’ensemble de la toile ainsi que les 3 000 mètres de corde rouge utilisés pour emballer l’œuvre de Christo seront recyclés par l’ONG Parley for the Oceans, qui lutte contre la pollution marine. « Pour le moment, nous ne savons pas encore sous quelle forme aura lieu de recyclage. » a-t-il ajouté dans les colonnes du Parisien.

L'Arc de Triomphe empaqueté, nos photosL'Arc de Triomphe empaqueté, nos photosL'Arc de Triomphe empaqueté, nos photosL'Arc de Triomphe empaqueté, nos photos

« Le fait que Parley soit partenaire du projet L’Arc de Triomphe, Wrapped de Christo et Jeanne-Claude envoie un message fort, destiné à faire savoir que la protection des océans et de notre climat ne peut réussir que s’il s’agit d’un effort collectif. Recycler et réinventer la manière d’utiliser des morceaux de tissu et des cordes, neutraliser l’empreinte carbone et plastique d’un projet ne sont qu’une première étape. La solution à long terme réside dans le développement de nouveaux matériaux qui viendront remplacer ceux qui se sont révélés nocifs dans le passé. Les artistes et les scientifiques jouent un rôle vital dans ce processus qu’à Parley, nous appelons la Révolution matérielle » a confié Cyrill Gutsch, Fondateur et CEO de Parley for the Oceans dans un communiqué.

« 40 % de l’acier utilisé pour le projet a été emprunté auprès d’ArcelorMittal et sera retourné à l’entreprise pour une utilisation ultérieure. Le reste de l’acier sera recyclé par Derichebourg Environnement en région parisienne » a ajouté l’équipe du projet dans ce même communiqué.

Et quid des éléments en bois, installés sous la toile et qui a permis de maintenir l’ensemble de l’œuvre en place ? Là aussi, une seconde vie les attend. « Pour le bois qui sert à tenir la toile, nous avons un accord avec les charpentiers de Paris, qui ont participé à l’installation. Il sera réutilisé tel quel, ou s’il est abîmé par les intempéries, sera recyclé », a fait savoir Vladimir Yavachev dans Le Parisien.

Informations pratiques

Lieu

Place Charles-de-Gaulle
75008 Paris 8

Prévision d'affluence
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche