Paris : sécurité renforcée sur les Champs-Elysées dès ce jeudi à l'approche des fêtes de fin d’année

Par Caroline J. · Photos par My B. · Publié le 18 novembre 2021 à 08h42
À l’approche des fêtes de fin d’année et afin de « lutter contre les incivilités », la préfecture de police met en place un plan de sécurisation renforcée sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris à compter de ce jeudi 18 novembre 2021. Mobilisation d’effectifs supplémentaires, restriction temporaire de la circulation des trottinettes électriques le soir, contrôles relatifs à la vente de protoxyde d'azote... découvrez le détail de ces nouvelles mesures.

Les contrôles risquent d’être plus fréquents ces prochains jours sur la plus belle avenue du monde. Dans un communiqué publié le 17 novembre, la Préfecture de police annonce la mise en place d’un plan de sécurisation renforcée sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris.

Objectif ? « Lutter contre les incivilités » explique-t-elle, comme la « circulation anarchique d’engins de déplacement personnel motorisés » ou la « consommation de produits hilarants ». Dès lors, et en prévision des fêtes de fin d’année et des illuminations sur les Champs-Élysées, le préfet de police a décidé d’agir et de mettre en place un plan de sécurisation renforcée sur cette célèbre avenue parisienne à compter de ce jeudi 18 novembre 2021.

 

Concrètement, ce plan prévoit la mobilisation d’effectifs supplémentaires « afin de multiplier les contrôles sur la voie publique pour prévenir la commission d'infractions et sanctionner les comportements dangereux, le stationnement anarchique, les incivilités et les infractions routières ».

Autre mesure ? La restriction temporaire de la circulation des trottinettes électriques le soir. Le préfet de Paris a en effet pris un « arrêté d’interdiction temporaire de circulation des engins de déplacement personnel motorisés entre 22h et 6h sur la portion de l’avenue des Champs-Élysées comprise entre le rond-point des Champs-Élysées inclus et la place Charles de Gaulle ».

Enfin, la préfecture de police annonce la mise en place de « contrôles du respect de la loi du 1er juin 2021 encadrant la vente de protoxyde d’azote ». Aussi, la vente protoxyde d'azote aux mineurs et aux majeurs est interdite dans certains lieux, comme les discothèques et les tabacs, tout comme la vente ou la distribution de ballons dédiés à l’usage détourné du protoxyde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche