Linky : Les Français qui refusent l'installation du compteur vont payer un surcoût

Par Manon C. · Publié le 4 mars 2022 à 13h24
Les Français qui ont refusé l'installation d'un compteur Linky et qui n'ont pas transmis leur index de consommation durant un an devront régler un surcoût tous les deux mois jusqu'à l'installation d'un compteur jaune fluo par Enedis.

Ils étaient encore 3,8 millions de Français, à la fin de l'année 2021, à avoir refusé l'installation d'un compteur Linky dans leur maison ou leur appartement. Le déploiement de ces compteurs jaunes fluo a atteint les 90,1% sur le territoire français, et la phase de "déploiement diffus" devrait se poursuivre jusqu'en 2024. 

Pour ces Français récalcitrants aux compteurs installés par Enedis, la Commission de régulation de l'énergie a dévoilé, ce mercredi 2 mars 2022, le surcoût qu'ils vont devoir payer afin de couvrir les "frais générés par ce comportement". Ainsi, ce surcoût s'élèvera à 8,30€ tous les deux mois, soit 49,80€ par an. Sont concernés par cette mesure les Français qui ont refusé l'installation d'un compteur Linky, et qui n'ont pas transmis à Enedis leur index de consommation durant plus de 12 mois. 

A noter que le montant du surcoût pourra évoluer "à partir du 1er août 2022", tandis qu'à compter de 2025, "l'ensemble des utilisateurs non équipés de Linky (sauf impossibilité technique)" auront à régler le surcoût. 

Pour justifier ce dernier, "Enedis estime un surcoût moyen d'environ 26 millions d'euros par an sur la période 2022-2024 pour le traitement de la relève résiduelle pour environ 500 000 clients muets (...) non équipés de compteur Linky, n'ayant pas permis l'accès à leur compteur à Enedis et n'ayant pas mis à disposition d'Enedis leur index de consommation durant un an." 

Cette somme à régler est donc liée "aux notifications des clients (courriels, SMS, appels sortants, prises de rendez-vous, envoi “courrier LTE”) afin d'inviter le client à demander la pose d'un compteur évolué et/ou réaliser et transmettre un index de consommation autorelevé." Dès l'installation du compteur, les Français concernés n'auront plus à payer le surcoût. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche