Paris : les lapins de garenne sont désormais libres de gambader aux Invalides

Par Caroline J. · Publié le 13 avril 2022 à 09h18
Après plusieurs années de bataille judiciaire, les associations de protection animale ont obtenu satisfaction. Face à la pression, la préfecture de police de Paris a décidé d’abroger elle-même son arrêté concernant les lapins de garenne. Les petits mammifères ne sont plus considérés comme une espèce « nuisible » et peuvent donc continuer à gambader librement sur les pelouses de l’esplanade des Invalides.

Une bonne nouvelle à quelques jours de Pâques ! Les lapins des Invalides, considérés comme la colonie de lapins la plus grande de la capitale après celle du Bois de Boulogne, ne peuvent plus être tués. C’est ce qu’ont fait savoir PAZ, l’association Paris Animaux Zoopolis, mais aussi Christophe Najdovski, adjoint d’Anne Hidalgo, ce mardi 12 avril 2022 sur les réseaux sociaux. La préfecture de police de Paris ayant décidé d’abroger elle-même son arrêté concernant les lapins de garenne

 

Rappel des faits. Des arrêtés préfectoraux datant de 2018 et 2019 classaient dans les catégories des animaux nuisibles, c’est-à-dire « susceptibles d’occasionner des dégâts » le fameux lapin de garenne présent sur le territoire de la Ville de Paris, et notamment dans les jardins de la façade nord de l’Hôtel des Invalides. Conséquence ? Les militaires des Invalides étaient autorisés à les « réguler » et donc à en tuer « une quarantaine par an », explique Le Parisien.

Dès lors, Paris Animaux Zoopolis avait décidé de saisir la justice, chaque année depuis 2018, pour faire annuler cet arrêté. Mais l’affaire connaît un tournant en juillet 2021 lorsque le Tribunal Administratif donne raison à l’association de protection animale et suspend alors l’arrêté préfectoral. Depuis, les lapins de garenne étaient en sursis. Ce 12 avril 2022, PAZ révèle que la préfecture de police de Paris a finalement décidé de reculer et d’abroger elle-même son arrêté. Il faut dire que la pression était forte. Dans son combat, PAZ avait depuis été rejointe par la Ville de Paris.

« La décision du préfet d’abroger l’arrêté démontre que notre action en justice était fondée », a confié Amandine Sanvisens, cofondatrice de PAZ, à nos confrères du Parisien.

 

C’est désormais officiel, les lapins ne peuvent donc plus être tués à Paris. Les petits mammifères peuvent ainsi continuer à gambader librement sur les pelouses de l’esplanade des Invalides sous le regard amusé des touristes et des Parisiens.

Informations pratiques

Lieu

Esplanade Des Invalides
75007 Paris 7

Accès
Metro Invalides, lignes 8 et 13 et RER C
Bus 63, 83, 87, 93

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche