EDF perd 5,3 milliards d'euros au premier semestre, l'un des plus gros gadins de son histoire

Par Nathanaël B. · Publié le 28 juillet 2022 à 09h33
Encore un coup dur pour EDF. Alors que l'énergie est au cœur des préoccupations des Français, le groupe affiche des pertes nettes de plus de 5,3 milliards d'euros au premier semestre. Un chiffre historique, dû notamment à la baisse de production d'énergie nucléaire.

C'est l'une des pertes nettes les plus importantes de son histoire. Le premier semestre d'EDF est déficitaire de plus de 5,3 milliards d'euros. La cause, l'état du parc nucléaire du groupe Français. Plusieurs opérations de maintenance sont responsables de l'indisponibilité de plus de la moitié de ce parc. De fait, la production d'énergie nucléaire est fortement limitée. EDF avait sous-estimé cet impact et a revu plusieurs fois ses objectifs à la baisse. De plus, l'Etat a demandé au groupe de contenir la facture d'électricité des Français, ce qui n'a pas arrangé ses comptes. 

Pénurie : les dirigeants de TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moinsPénurie : les dirigeants de TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moinsPénurie : les dirigeants de TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moinsPénurie : les dirigeants de TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins Pénurie : les dirigeants de TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins
Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche, les dirigeants de TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d'énergie, pour éviter des pénuries et une hausse des prix cet hiver. [Lire la suite]

Parmi les réacteurs nucléaires à l'arrêt, douze le sont pour des problèmes de corrosion et 18 autres le sont pour des opérations de maintenance. Au total, EDF est en charge de 56 réacteurs dans le pays. « Les résultats du premier semestre traduisent les difficultés rencontrées en matière de production nucléaire en France et dans une moindre mesure hydroélectrique, ainsi que l'effet du bouclier tarifaire mis en place en France pour 2022 », a indiqué le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, dans un communiqué. 

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche