Appel à la grève dans les aéroports de Paris ce 17 juillet 2024

Par My de Sortiraparis · Publié le 9 juillet 2024 à 18h36
À l’approche des Jeux olympiques, les syndicats du groupe Aéroports de Paris (ADP) intensifient la pression sur leur direction, ils appellent à la grève ce mercredi 17 juillet 2024. On vous dit tout.

Entre tous ceux qui arrivent pour les Jeux Olympiques et tous ceux qui souhaitent s'évader en vacances, la menace de grève dans les aéroports est une très mauvaise nouvelle. En pleine période estivale, les aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly enregistrent un afflux quotidien de quelque 350 000 passagers et cette année, l'arrivée des JO voit la mise en place de tout un nombre de mesures. Plusieurs syndicats, ont appelé à une grève ce 17 juillet 2024 pour exiger une prime exceptionnelle pour tous les employés durant l'événement sportif. 

Les syndicats, incluant la CGT, la CFDTFO et UNSA, critiquent la "dégradation des conditions de travail" et réclament la création d'au moins 1 000 nouveaux postes, rapporte l'AFP.

Le groupe ADP, qui gère les aéroports de Paris, ne prévoit pas une augmentation significative du nombre de voyageurs pendant les Jeux. Cependant, des mesures spécifiques ont été mises en place pour accueillir les athlètes, comprenant des parcours dédiés et des infrastructures temporaires. Malgré ces préparations, les syndicats insistent sur la nécessité d’un plan d’embauche adapté pour chaque catégorie de personnel.

Les tensions ne sont pas nouvelles. En mai dernier, une première tentative de grève n’avait pas entraîné de perturbations majeures. Cependant, avec les Jeux olympiques en vue, les syndicats espèrent que leur mouvement aura un impact plus significatif et obtiendra une réponse favorable de la direction.

Les revendications des salariés d'ADP s'inscrivent dans un contexte plus large de mobilisations dans les secteurs publics en vue des Jeux olympiques. Des primes d’activité ont déjà été accordées aux employés de la RATP et de la SNCF, suite à des mobilisations réussies. Les syndicats d’ADP espèrent obtenir des résultats similaires, soulignant la dégradation des conditions de travail et la nécessité de garantir l’exercice des droits aux congés tout au long de l’année.

La direction a précisé que cette grève ne devrait pas entraîner d'annulations de vols. Les salariés avaient déjà été appelés à la grève le 19 mai, sans provoquer de perturbations majeures.

Selon un communiqué commun des syndicats, le PDG d’ADP, Augustin de Romanet, a décidé « unilatéralement » de verser une prime seulement à une partie du personnel. "Tous les syndicats ont unanimement dénoncé ces méthodes de division et les choix de la direction", déclarent-ils. Les organisations syndicales, citant les "dividendes confortables des actionnaires", estiment que "l’entreprise dispose des ressources pour répondre aux demandes légitimes des salariés et de leurs représentants". Elles demandent également la garantie de pouvoir poser des jours de congé pendant les Jeux olympiques et paralympiques.

La direction se dit surprise par cet appel à la grève, affirmant n'avoir reçu aucun préavis. Elle assure que « le dialogue social est permanent » et qu'elle reste en contact avec les syndicats. Cependant, ces derniers contestent cette affirmation, déclarant avoir rompu les discussions.

Bref, si vous avez prévu de partir ou revenir en avion ce 17 juillet, attendez-vous des perturbations et restez attentifs aux annonces. 

Informations pratiques

Dates et Horaires
Le 17 juillet 2024

× Horaires indicatifs : pour confirmer l'ouverture, contactez l'établissement.
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche