Sondage : Comment les français ont-ils vécu le confinement ?

Par Rizhlaine F. · Publié le 28 octobre 2020 à 14h20 · Mis à jour le 28 octobre 2020 à 14h20
Alors que le confinement se prolongeait en raison de l'épidémie de coronavirus, une étude menée par Ifop pour Consolab dévoilait quelques chiffres sur la manière dont les français ont vécu cette période inédite. Comment s'occuper ? Quelles sont les sources de discorde ? Tour d'horizon sur notre quotidien lors du premier confinement.

Comment avons-nous vécu le premier confinement ? À quoi ressemblait le quotidien des français pendant cette épidémie de coronavirus ? Une enquête menée par IFOP* pour Consolab nous indiquerait en quelques chiffres comment s'était déroulé le confinement en France. 

Alors, comment nous étions nous occupé pendant le confinement ? Selon cette étude, 26% des français auraient décidé d'acheter des livres, 11% se seraient tournés vers les rayons jeux-vidéos, et 9% vers les casques audios et écouteurs. On constate aussi que 9% des français ont fait fait l'acquisition d'un tapis de gym et 8% ont commandé un vélo d'appartement. 

Si certains confinés ont ainsi trouvé de quoi s'occuper, le confinement restait une source de discorde. Près d'un français sur deux affirme se disputer avec son/sa partenaire concernant la répartition des tâches ménagères. Pour les moins de 25 ans, il serait plus difficile de trouver un terrain d'entente. 

Pour les parents dont les enfants devaient suivre les cours à distance, la situation s'avèrait également plus compliquée. D'après cette étude, 34% des disputes seraient dues au temps passé devant les écrans, 29% concernerait leur éducation, et 27% seraient au sujet du temps passé en famille. Autres sujets de discorde au sein des ménages : les déplacements à faire à l'extérieur (18%), les loisirs à faire ensemble (17%) et le menu des repas (15%)

Et le moral dans tout ça ? Il n'était pas tout a fait au beau fixe : 41% des français vivraient des périodes de stress, de nervosité et d'anxiété plus intenses. 29% présenteraient également des difficultés à travers en présences des autres personnes avec lesquelles ils sont confinés, 22% souffriraient des différences de rythme entre les différents membres du foyers et 11% du bruit du voisinage.

Cette situation exceptionnelle met également à mal la cohabitation, puisque 29% des Français avouent avoir des difficultés à travailler en présence d’autres membres du foyer, 22% de souffrir des différences de rythmes de vie entre personnes vivant sous le même toit, et 11% de souffrir du bruit du voisinage.

Et vous, que pensez-vous de cette étude et comment s'était déroulé votre confinement ? Que changerez-vous en cas de reconfinement ? N'hésitez pas à nous raconter votre quotidien en commentaire. 

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 3 011 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne du 21 au 23 Mars 2020.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche