Coronavirus : entretien et lavage de son masque de protection en tissu, comment le désinfecter ?

Par Caroline J. · Publié le 19 avril 2020 à 18h54 · Mis à jour le 19 avril 2020 à 19h05
Comment bien laver son masque de protection en tissu ? Faut-il repasser ou sécher son masque fait maison ? Avec la crise sanitaire, de nombreux français se sont mis à confectionneur eux-mêmes leur masque en tissu. Mais comment bien l’entretenir et le désinfecter sans l'abîmer ? On fait le point.

Depuis le début de la crise sanitaire dans le pays, le masque de protection est une denrée rare. Si certains ont réussi à trouver quelques masques chirurgicaux, beaucoup ont décidé de se mettre au Do It Yourself afin de confectionner soi-même son masque en tissu. Mais une fois ce masque réalisé et porté, comment l’entretenir et le désinfecter sans altérer son efficacité ? A quelle température faut-il le laver ? Le repassage est-il nécessaire ? On fait le point. 


Un lavage en machine à 60 °C après chaque utilisation de son masque en tissu

L’Afnor, l'organisation officielle en charge des normes en France qui a dévoilé des patrons de masque pour permettre à chacun de mieux se protéger du coronavirus, recommande un lavage en machine (cycle coton à 60 °C avec détergent bien sûr), après chaque utilisation.

Interrogé par France Inter, le médecin généraliste Michael Rochoy a expliqué qu’il était également possible de désinfecter son masque en tissu en le mettant au four pendant 30 minutes à 70 °C ; un procédé d’ailleurs validé par des études scientifiques. 

En revanche, en aucun cas, il ne faut mettre de l’alcool ou de la javel, qui pourraient abîmer le tissu et donc ses capacités de filtration. 

Enfin, le site Stop-postillons.fr, qui recense des informations et des conseils pour confectionner ces masques dits "anti-projections", préconise lui aussi de désinfecter son masque en tissu en le passant au four à 70° pendant 30 minutes ou bien en le lavant à 60° pendant 30 minutes avec un détergent en machine à laver.

On rappelle aussi que, comme tous les autres masques, les masques en tissu sont limités dans le temps. En général, les masques chirurgicaux peuvent être portés jusqu’à quatre heures d’affilée. L’idéal est donc d’en avoir plusieurs sur soi. Lorsque vous en changez et que vous ne pouvez pas le désinfecter immédiatement, n’oubliez pas de conserver votre masque en tissu usagé dans une boite hermétique (comme une boite en plastique qui devra par la suite être désinfectée avec de l’eau de javel).

En revanche, concernant les masques confectionnés en papier ou les masques chirurgicaux, ils sont à usage unique et ne doivent pas être réutilisés. 

Le fer à repasser et le sèche-cheveux sont-ils nécessaires ?

Plusieurs français se demandent si l’utilisation d’un fer à repasser ou à vapeur est nécessaire ? A cette question, l’Afnor répond que ce procédé peut permettre de retirer d’éventuels plis après lavage. Mais attention de ne pas endommager les composants du masque, notamment les brides en élastique. L’Afnor tient également à rappeler que l’utilisation du fer à repasser ne peut en aucun cas se substituer au lavage en machine nécessaire après chaque utilisation.

Même chose pour le sèche-cheveux qui permet un séchage du masque plus rapide mais ne remplace en rien le lavage en machine. L’Afnor rappelle toutefois que « les masques doivent être séchés complètement, voire sur-séchés » moins de deux heures après le lavage. Evitez donc le séchage à l'air libre, et préférez le sèche-linge.

Faut-il mettre son masque de protection au congélateur ?

Mettre son masque au congélateur est fortement déconseillé. « Certaines personnes semblent conseiller de mettre les masques utilisés ou des habits dans le congélateur. Il faut comprendre que le virus reste vivant quand on le conserve au congélateur », a ainsi confié le virologue Emmanuel André, lors d'un point presse en Belgique. 

Même avis pour l'infectiologue Stéphane Gayet, du CHU de Strasbourg (Bas-Rhin), qui confie que mettre un masque au congélateur « est une très mauvaise idée » avant d'ajouter « Il y a toujours des microgouttelettes d'eau et de l'humidité à l'intérieur. Donc, si vous le mettez au congélateur, ses fibres vont être abîmées par les cristaux de glace qui se formeront ».

On rappelle que Anne Hidalgo compte offrir deux millions de masques en tissu aux parisiens. De son côté, le Val-de-Marne va distribuer un masque en tissu, lavable et réutilisable, par habitant.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient confectionner leur propre masque de protection en tissu, voici quelques idées et conseils.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche