Déconfinement : 700 000 tests virologiques par semaine à partir du 11 mai

Par Manon C. · Publié le 28 avril 2020 à 16h46 · Mis à jour le 28 avril 2020 à 18h34
Edouard Philippe s'est exprimé, ce mardi 28 avril à l'Assemblée Nationale, afin de présenter le plan de déconfinement du gouvernement. Concernant les dépistages, le premier ministre annonce 700 000 tests virologiques par semaine à compter du 11 mai, avec une devise : "Protéger, tester, isoler".

Alors que le Chef de l'Etat avait annoncé, dans son allocution du 13 avril dernier, que le nombre de tests pratiqués chaque jour allait "encore augmenter", ajoutant que la France serait en capacité de tester "toute personne présentant des symptômes" à compter du 11 mai, le premier ministre Edouard Philippe s'est exprimé, ce mardi 28 avril, à l'Assemblée Nationale, afin de présenter le plan de déconfinement du gouvernement. 

Il a ainsi détaillé la politique de dépistage et de tests qui va être appliquée par le gouvernement, et déclaré que ce dernier s'était fixé un objectif de 700 000 tests virologiques par semaine, à compter du 11 mai prochain. 

"A la sortie du confinement, nous serons en capacité de massifier nos tests. Nous nous sommes fixé l'objectif de réaliser au moins 700 000 tests virologiques par semaine. Pourquoi 700 000 ? Parce que le conseil scientifique nous dit à ce stade que les modèles épidémiologiques prévoient entre 1 000 et 3 000 cas nouveaux chaque jour à partir du 11 mai. Parce qu'à chaque nouveau cas correspondra en moyenne le dépistage d'au moins 20 à 25 personnes l'ayant croisé dans les jours précédents. 3 000 cas fois 25 personnes, cela donne 525 000 tests par semaine. 700 000 tests nous donne la marge qui nous permettra, en plus des tests des chaînes de contamination, de mettre en oeuvre des campagnes de dépistage comme nous l'avons engagé pour les Ehpad, notamment." 

Dans la pratique, les personnes symptomatiques seront celles testées en premier. En cas de test positif, toutes les personnes ayant été en contact avec les malades feront l'objet d'un test, qu'elles soient symptomatiques ou non. Dans chaque département, des brigades seront chargées d'identifier les cas contacts et d'assurer le suivi des tests à réaliser et de leurs résultats.

Le premier ministre a accompagné cette annonce d'une nouvelle devise : Protéger, tester, isoler. "L'isolement doit être expliqué, consenti et accompagné, notre politique repose à cet égard sur la responsabilité individuelle et la conscience. Chacun doit avoir de ses devoirs à l'égard des autres. Nous prévoyons des dispositifs de contrôle s'ils devaient être nécessaires, mais notre objectif est de nous reposer largement sur le civisme de chacun. Nous laisserons le choix, à la personne testée positive de s'isoler chez elle, ce qui entraînera confinement de tout le foyer pendant 14 jours pour des raisons évidentes, ou bien de s'isoler dans un lieu mis à sa disposition, notamment dans des hôtels réquisitionnés.

Ces tests seront, par ailleurs, pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche