Coronavirus : 25 nouveaux clusters depuis le déconfinement

Par Elodie D. · Publié le 17 mai 2020 à 12h38 · Mis à jour le 18 mai 2020 à 15h11
Une seconde vague avec le déconfinement ? Le Ministère de la Santé vient d'indiquer 25 nouveaux foyers infectieux dans la France, dont trois nouveaux en Ile de France, dans un foyer de jeunes travailleurs de Clamart (Hauts-de-Seine).

C'est une information du JDD ce dimanche 17 mai 2020 : 25 foyers de coronavirus ont été identifiés en France depuis le déconfinement. L'Auvergne-Rhône-Alpes, l'Occitanie, les Pays-de-la-Loire et l'Ile de France ont ainsi chacune découvert 3 nouveaux clusters en 6 jours.

Ces nouveaux "clusters" se sont produits dans des lieux différents. On compte parmi eux un service municipal, deux hôpitaux - à Saumur et à Lannion -, deux abattoirs (Saint-Brieuc et Fleury-les-Aubrais) mais aussi un collège à Chauvigny (Vienne), un foyer de jeunes travailleurs à Clamart (Hauts-de-Seine- et des obsèques à Eglise-Neuve-de-Vergt (Dordogne).

Le ministère de la Santé indique aussi un nouveau cluster en Guyane, dans la ville de Saint-Georges de l’Oyapock, alors que cette dernière est restée confinée étant donné le nombre élevé de cas enregistrés dans la ville (19 cas).

Cette semaine, Jean Castex a présenté son plan de reconfinement dans un rapport de 68 pages. En précisant que "pour que nous reconfinions territorialement, il faudrait une augmentation du nombre de cas par jour doublé par rapport a ce qu’il est aujourd’hui."

De son côté, Aurélien Rousseau, le directeur général de l'Agence régionale de Santé (ARS) d'Île-de-France, expliquait ce 13 mai au micro d'Europe 1 : "dès qu’il y a un petit foyer, il faut l’éteindre". Et de préciser ""Les Français seront les premiers acteurs du déconfinement, comme ils ont été les acteurs du confinement et des résultats exceptionnels obtenus".

Pour rappel, la France prévoit de réaliser 700.000 tests chaque semaine, et dès lors qu'un test s'avère positif, des brigades sanitaires sont chargées de prévenir les personnes qui auraient été en contact avec la personne infectée pour leur proposer un test et, dans le cas échéant, leur demander de rester en quarantaine.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche