Coronavirus : les casinos prêts à réouvrir

Par Laurent P. · Publié le 27 avril 2020 à 19h16 · Mis à jour le 29 avril 2020 à 14h54
Les casinos dores et déjà prêts à réouvrir malgré la crise liée au coronavirus. Fabrice Paire, président du directoire du groupe Partouche, a indiqué chez nos confrères de BFM Buissness que les mesures sanitaires mises en place au sein de ses établissements étaient suffisamment strictes pour être validées par l'Etat, en vue d'une réouverture. Et de préciser que ce protocole sanitaire permettrait un redémarrage rapide après un mois et demi de fermeture et de confinement.

Les casinos parmi les premiers à réouvrir à la fin du confinement dû au coronavirus ? Bien qu'aucune annonce du gouvernement n'ait été faite pour le moment sur le sujet, les établissements de jeux se disent, quant à eux, dores et déjà prêts à rouvrir. C'est en tout cas ce qu'a avancé Fabrice Paire, président du directoire du groupe Partouche à nos confrères de BFM Buisness, expliquant qu'un protocole sanitaire avait été imaginé par le groupe et qu'il était suffisamment strict pour être validé par le gouvernement.

"Nous avons proposé des protocoles de réouverture, des formes de protocoles sanitaires de guides de bonne pratique qui sont assez élaborés, qui sont entre les mains de Monsieur Lemoyne (le secrétaire d'Etat au Tourisme, ndlr) et qui logiquement avec la cellule Castex (Jean Castex, le "monsieur déconfinement" du gouvernement, ndlr) et avec le Premier ministre devraient permettre, nous l'espérons, de pouvoir rouvrir assez rapidement" évoque-t-il. Et de continuer : "nous estimons que ces protocoles vont permettre d'assurer une situation sanitaire au sein des établissements qui soit tout à fait satisfaisante". 

Parmi les mesures comprises dans ce protocole, le port du masque obligatoire, ou encore une distance élargie entre les machines à sous, pour garantir la distanciation physique. Une protocole qui permettrait un redémarrage rapide, après un mois et demi de fermeture et un manque à gagner assez important. Au total, le groupe Partouche a perdu sur cette période de fermeture environ 50 millions d'euros de chiffre d'affaire, et il va falloir rouvrir le plus rapidement pour compenser ce manque à gagner.

Une solution pour se remettre à flot, une baisse de taxation que l'Etat pourrait accorder aux casinos. Une piste qui n'est pas écartée par Fabrice Paire, bien qu'elle ne soit pas forcément privilégiée : "Effectivement, on a une énorme taxation. (...) Pour le moment, il va falloir garder une certaine mesure. Demander des baisses de taxes, oui c'est facile à demander mais il ne faut pas perdre de vue que l'Etat va devoir affronter des jours assez compliqués" explique-t-il. Et de poursuivre : "J'ai des partenaires financiers qui heureusement ont répondu présents et ont été extrêmement efficaces". 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche