Coronavirus : il est trop tôt pour juger de l'efficacité du confinement selon Véran

Par My B. · Publié le 6 novembre 2020 à 16h16 · Mis à jour le 9 novembre 2020 à 10h25
Il est trop tôt pour juger de l'efficacité du confinement déclare Olivier Véran, Ministre de la Santé. En déplacement dans un Ehpad à Clamart ce vendredi matin, le ministre a réagi à la divulgation de la note de Jérôme Salomon destinée au Conseil de Défense, qui jugeait le confinement insufisamment strict pour enrayer l'épidémie.

Dans une note de Jérôme Salomon, présenté au Conseil de Défense, qu'Europe 1 s'est procuré et qui circule entre très peu de mains selon le média, Jérôme Salomon dresse un constat alarmant sur l'efficacité du nouveau confinement qui est sensé endiguer la nouvelle flambée d'épidémie de Covid-19Les mesures actuelles ne permettraient pas, selon le Directeur de la Santé, "d’obtenir un taux de reproduction du virus à 0,7, comme en avril, mais plutôt à 0,9". 

Alors qu'il était en déplacement dans un Ehpad de Clamart ce vendredi matin, le Ministre de la Santé a réagi à la divulgation de cette fameuse note : "Vous faites allusion à une note qui relève d’un document de travail dans lequel le Directeur général de la Santé est plus dans un descriptif que dans une analyse et des propositions. Je peux vous garantir qu’il est parfaitement en phase avec la politique qui est menée en termes de confinement."

Il a ajouté ensuite : "C’est trop tôt pour dire si le confinement mis en place est pleinement efficace. Il faut du temps entre le moment où les gens réduisent les contacts et le moment où le virus recule. Et s’il est nécessaire d’adapter l’arsenal déjà en place dans notre pays pour pouvoir lutter contre cette épidémie et faire baisser la pression sanitaire, nous le ferons."

Olivier Véran a par ailleurs abordé la question d'une éventuelle étude sur le confinement des personnes vulnérables : "Cela veut dire qu'à partir d'un certain âge les gens n'ont plus le droit de sortir de chez eux et les autres peuvent circuler, drôle de société mais admettons. Quelle est la frontière d'âge que vous prenez? L'âge moyen en réanimation c'est 62 ans. 30% ont moins de 60 ans. Ca veut dire que si vous mettez un âge à 60 ans vous vous dites c'est pas grave, il y a 30% de gens qui ont moins de 60 ans mais qui ne seront pas confinés et qui seront mis en danger. (...) Pour des raisons de faisabilité et de solidarité ce n'est pas une solution que nous avons retenue et que nous retiendrons."

Un point sur d'éventuels ajustements des mesures sera apporté la semaine prochain nous apprend BFMTV mais à noter que l'éventuel confinement des personnes à risque n'est pas à l'étude.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche