Covid : Protocole renforcé dans les cantines scolaires

Par Manon C. · Publié le 14 janvier 2021 à 19h38 · Mis à jour le 14 janvier 2021 à 19h38
Alors que la France fait face à une recrudescence des cas de Covid et que le couvre-feu est désormais avancé à 18h sur le territoire national, les établissements scolaires restent, quant à eux, ouverts avec un protocole sanitaire renforcé jusque dans les cantines.

Pour endiguer la recrudescence des cas de Covid en France, Jean Castex a annoncé, lors de son point presse ce 14 janvier 2021, que le couvre-feu allait être avancé à 18h sur tout le territoire national pendant au moins 2 semaines. Pour autant, les établissements scolaires restent bel et bien ouverts, avec tout de même un protocole sanitaire renforcé, afin de freiner la circulation du virus dans les écoles

En effet, le taux d’incidence chez les enfants de moins de 10 ans est de 43 malades du covid-19 pour 100 000 personnes, contre 163,5 en moyenne sur toute la population, et on compte environ 30 enfants de moins de 10 ans et 60 adolescents actuellement hospitalisés en France. Si ces chiffres semblent faibles, on sait que les enfants sont peu testés et qu’ils peuvent transmettre le virus à leurs proches.

Pour le pédiatre Alain Fischer, le "monsieur vaccins" du gouvernement, «"La fermeture des écoles a des conséquences assez dramatiques pour les enfants, en particulier les plus fragiles, on l’a vu au printemps dernier » […] « Mais bon… C’est une question d’analyse avantages-inconvénients. Si à un moment donné il s’avérait que la circulation du virus chez les enfants est telle que ça devienne vraiment dangereux, alors il faudrait s’y résoudre mais ça ne serait vraiment pas de gaieté de cœur. "

Parmi les nouvelles mesures mises en place dans les écoles dévoilées par Jean-Michel Blanquer, le maintien du "mode hybride, c'est à dire en présentiel et en distanciel, pour les lycées au-delà du 20 janvier", les "pratiques d’intérieur suspendues pour quelques semaines" en milieu scolaire et extra-scolaire, une nouvelle stratégie de dépistage massif "pour plus d’un million de personnels et d’élèves" et dans les cantines, un protocole sanitaire renforcé.

Ainsi, "à l’école primaire, il n’y aura pas de brassage possible entre les classes : les élèves d’une même classe mangeront tous ensemble tous les jours à la même table, et si cela n’était pas possible dans certaines écoles, les temps de repas seront allongés pour permettre l’étalement des classes en cantine" a déclaré le ministre de l'Education Nationale. "En dernier recours, la solution de repas à emporter peut être proposée aux enfants." Et de rappeler que dans l’enseignement secondaire, l’hybridation a permis "de lever la pression sur le temps des repas, avec moins d’élèves dans l’établissement." 

Pas de fermeture des cantines prévue pour le moment, donc. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche