Covid : le Conservatoire de Paris suspend ses cours suite à la découverte de 35 cas positifs

Par Cécile D. · Publié le 19 janvier 2021 à 11h49 · Mis à jour le 19 janvier 2021 à 11h50
Le Conservatoire à rayonnement régional de Paris a décidé de suspendre les cours en présentiel, après la découverte de 35 cas positifs au Covid-19. Aucune date de réouverture n'a été donnée pour le moment.

Suite à un cluster développé en son sein après les vacances de fin d'année, le Conservatoire à rayonnement régional de Paris a décidé de fermer ses portes aux élèves. Une décision qui ne devait être mise en vigueur qu'une semaine, mais qui s'est vue prolongée pour une durée indéterminée. 

Ce sont 35 cas positifs qui ont été découverts lors de la deuxième semaine de janvier. Le directeur du Conservatoire, Xavier Delette, explique aux journalistes de La lettre du musicien qu'il a « été alerté dimanche dernier, le 10 janvier, d'un nombre important d'élèves du Conservatoire testés positifs au Covid-19. Nous avons eu en tout 35 cas, principalement au sein de la Maîtrise du Conservatoire », précise-t-il.

Selon Xavier Delette, ce n'est pas le protocole sanitaire de l'école de musique qui est fautif. « Le protocole au Conservatoire est très strict. Les élèves viennent à des horaires différents, par groupes distincts. La pratique vocale est également très encadrée : les élèves ne peuvent chanter sans le masque que si la distance entre eux est de trois mètres au minimum », détaille-t-il.

Le directeur estime que ces contaminations ont probablement eu lieu au collège Octave Gréard, qui accueille les jeunes élèves du Conservatoire. Les personnes contaminées « sont des élèves de 14-15 ans, qui sont aussi inscrits dans cet établissement dans le cadre des classes à horaires aménagées. » « (...) ils viennent du collège ensemble, se croisent dans les couloirs… Cette situation nous a amenés à devoir réagir vite mais sans affoler », ajoute encore Xavier Delette.

La situation inquiète malgré tout l'Agence régionale de Santé, qui a demandé une réunion en urgence avec la ville de Paris et le directeur du collège ce lundi 18 janvier. En effet, si un petit groupe d'élèves est contaminé, le virus peut se propager très rapidement dans l'établissement et créer un second foyer épidémique. Les autorités de santé doivent donc prendre une décision rapide pour enrayer tout risque de cluster dans le collège Octave Gréard.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche