Covid : Roselyne Bachelot ne veut pas d'un passeport vaccinal pour accéder aux lieux culturels

Par Cécile D. · Photos par Elodie D. · Publié le 10 février 2021 à 12h27 · Mis à jour le 10 février 2021 à 14h52
Alors que le gouvernement discute d'une réouverture prochaine des musées, Roselyne Bachelot s'est opposée à la mise en place d'un passeport vaccinal pour pouvoir accéder aux lieux culturels.

Quand et comment pourrons-nous retourner dans les musées et autres lieux culturels ? L'exécutif affirme travailler pour préparer la prochaine réouverture des cinémas, théâtres et salles de spectacle, avec les musées et les monuments en tête de file. Interrogée sur Télématin, l'émission de France 2, ce mercredi 10 février, Roselyne Bachelot s'est dite opposée à la mise en place d'un passeport vaccinal.

Ce passeport vaccinal, approuvé par une majorité de Français serait un document attestant qu'une personne a été vaccinée contre la Covid-19, et l'autorisant donc à voyager et à se rendre dans des lieux où le risque de contamination est élevé. Un document que n'approuve pas la ministre de la Culture : « Je reste opposée au passeport vaccinal qui me semble une atteinte à nos libertés. L'amoureuse des libertés que je suis a du mal à l'imaginer ! Si on en arrivait-là, ce serait un recul », s'indigne la ministre face à Laurent Bignolas.

Pas de passeport pour montrer patte blanche à l'entrée des lieux culturels donc. La ministre n'a toujours pas donné d'indice sur la façon dont le public pourrait retrouver les lieux culturels. Aucune information non plus sur une date de reprise de l'activité des musées : « il est encore trop tôt pour fixer une date précise », affirme Roselyne Bachelot. La réouverture ne peut s'envisager que lorsque l'on constatera « une décrue continue » des chiffres de contamination « qui n'est pas encore stabilisée. »

Dans cette même émission, la ministre de la Culture a également évoqué les festivals et leur possible retour cet été. Elle s'est aussi dite surprise de l'attitude de Louis Aliot, maire RN de Perpignan qui a annoncé qu'il rouvrirait quatre musées de sa ville, en dépit des consignes gouvernementales. Roselyne Bachelot a jugé cette action contraire au « respect du principe républicain. C'est tout de même curieux que le maire ne respecte pas les lois de la République et ne s'applique pas les règles à lui-même », a-t-elle commenté.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche