Covid : Ralentissement de la vaccination avec 1,1 million de premières injections en 7 jours

Par Manon C. · Mis à jour le 25 août 2021 à 10h53 · Publié le 25 août 2021 à 10h53
Le ministère de la Santé a indiqué une baisse des primo-vaccinations la semaine passée mais ne s'en inquiète pas pour autant, misant sur un "rebond cette semaine".

La vaccination en France ralentirait-elle ? C'est en tous cas ce que semblent indiquer les chiffres publiés, cette semaine, par le ministère de la Santé. En effet, seulement 1,1 million de premières doses ont été injectées lors de la semaine passée, contre 1,5 million de premières injections la semaine précédente. 

"Il y a eu 3,1 millions d'injections sur la semaine écoulée, autant que la semaine précédente mais 1,1 million de primo-injections contre 1,5 million" a détaillé le ministère. Le "ralentissement de la demande se matérialise" par la baisse de prise de rendez-vous pour les premières doses. 

Pas de quoi s'inquiéter pour autant, d'après les autorités sanitaires. Ce ralentissement intervient "sur les deux semaines du cœur de l'été" et alors même que "la France a atteint des niveaux de couverture très élevés. On a dépassé fin juillet l'Allemagne, en termes de primo-vaccinés, l'Italie depuis début août et rattrapé le Royaume-Uni depuis samedi." a précisé un responsable.  

De même, le ministère de la Santé espère "un rebond cette semaine", misant toujours sur l'objectif de 50 millions de primo-vaccinés (86% des adultes en France) à la "fin août ou les jours suivants". L'objectif semble, en effet, réalisable : d'après les derniers chiffres de CovidTracker, au 22 août 2021, on dénombre 70,7% de primo-vaccinés et 61,6% de personnes ayant reçu un schéma vaccinal complet. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche