Début du remboursement des voyages annulés à cause du Covid

Par Manon C. · Publié le 20 septembre 2021 à 09h58
Les premiers avoirs de 18 mois proposés par les voyagistes arrivent à échéance en ce mois de septembre 2021 et les voyageurs dont le séjour touristique a été annulé à cause du Covid peuvent désormais demander un remboursement.

Vous vous en souvenez sûrement si vous aviez un séjour touristique prévu l'année passée et que celui-ci avait été annulé à cause de la pandémie de Covid : certaines compagnies aériennes et voyagistes avaient été assignés par la très puissante association de consommateurs UFC-Que Choisir car ces derniers ne laissaient pas aux clients le choix entre avoir et remboursement. 

Pourtant, malgré la législation européenne qui impose aux voyagistes un remboursement dans les quatorze jours pour les séjours touristiques annulés, l'Etat français leur avait donné raison par une ordonnance en mars 2020 les autorisant à déroger à la règle pour les séjours annulés entre le 1er mars et le 15 septembre 2020 en imposant aux voyageurs un avoir de 18 mois. L'idée du gouvernement était d'aider les compagnies aériennes et les voyagistes pris dans la tourmente financière de l'épidémie mondiale. 

Les premiers avoirs, qui concernent des séjours touristiques et des offres combinées avion/hôtel, arrivent donc à échéance en ce mois de septembre 2021, et les voyagistes vont désormais devoir rembourser les voyageurs qui ne se sont pas servis de leur avoir pour voyager entre-temps. Pour autant, tous les voyageurs ne seront pas remboursés en même temps et les remboursements pourraient perdurer jusqu'en juin 2022.

 "C’est dû à une disposition de la loi. Avant de proposer un avoir, le voyagiste devait faire, dans les trois mois, une proposition alternative de séjour. Le délai de dix-huit mois ne commence donc qu’à réception de cette offre par le client." explique Raphaël Bartlomé, responsable du service juridique de l’UFC-Que choisir, à nos confrères de Ouest France. 

L'UFC-Que Choisir conseille aux voyageurs qui souhaitent être remboursés de prendre les devants et de le faire savoir à leur agence de voyage. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche