Variant Omicron : un symptôme « inhabituel » repéré uniquement chez les enfants

Par Caroline J. · Publié le 27 décembre 2021 à 16h52
Alors que le variant Omicron déferle sur la France, un médecin britannique s'inquiète d’un symptôme « inhabituel » observé uniquement chez les enfants.

Face à la propagation fulgurante du variant Omicron sur le territoire, le gouvernement doit se réunir ce lundi 27 décembre lors d’un nouveau Conseil de défense sanitaire. Objectif ? Endiguer la 5e vague et freiner la circulation d’Omicron en France.

Ce 26 décembre, Le Journal du Dimanche a publié une tribune signée par une cinquantaine de professionnels de santé. Tous réclament des mesures pour freiner l'épidémie à l'école et recommandent notamment de reporter la rentrée scolaire. « Depuis le début novembre, plus de 300 000 enfants et adolescents ont été confirmés positifs au Covid-19. (...) Les hospitalisations d’enfants en services conventionnels et en soins intensifs ont dépassé les pics de toutes les vagues précédentes, avec plus de 800 enfants de moins de 10 ans et 300 adolescents de 10 à 19 ans hospitalisés en six semaines, et ces chiffres ne cessent d’augmenter » écrivent-ils dans cette tribune.

Et le variant Omicron risque d’aggraver encore davantage la situation en raison de sa forte transmissibilité. Mais que sait-on exactement de l’effet du variant Omicron sur les enfants ? De nombreuses questions restent encore en suspens à ce stade. Mais un médecin britannique, David Lloyd, a récemment tiré la sonnette d’alarme autour d’un symptôme « inhabituel », repéré uniquement chez les plus jeunes. Selon ce dernier, consultant pour la chaîne d'information Sky News, 15% des enfants touchés par Omicron souffrent d’éruptions cutanées. « Nous avons toujours eu une petite cohorte de patients atteints de Covid qui ont des éruptions cutanées amusantes, mais jusqu'à 15% des enfants touchés par Omicron ont une éruption cutanée inhabituelle » a-t-il expliqué sur Sky News. 

 

Outre ces tâches constatées, les enfants peuvent également souffrir de plusieurs autres symptômes considérés comme plus classiques, et également repérés chez les adultes comme les maux de tête et un extrême fatigue.

Pour rappel, les autorités sanitaires de l’État de New York, aux Etats-Unis, ont récemment expliqué avoir observé une hausse des « hospitalisations pédiatriques associées au Covid-19 ». « La plus forte hausse concerne l’État de New York avec des admissions qui ont quadruplé » entre la semaine du 5 décembre et celle du 19 décembre, précise un communiqué publié le 24 décembre, indiquant que la moitié de ces admissions concerne des enfants de moins de 5 ans ; non vaccinés donc.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche