Covid : Le président du Conseil scientifique envisage une possible levée du pass vaccinal "fin mars"

Par Manon C. · Publié le 17 février 2022 à 09h51
Selon le président du Conseil scientifique, le pass vaccinal pourrait être levé "fin mars" au vu de la situation sanitaire en France qui s'améliore.

Interrogé au sujet de la situation sanitaire en France dans les colonnes du Parisien, ce 17 février 2022, Jean-François Delfraissy, estime que nous sommes "au début d'une nouvelle ère" avec une "circulation contrôlée du virus" et quelques "pics épidémiques" menant de temps en temps à une hausse des restrictions. "Nous sommes en train d'en finir avec OmicronSi les bons chiffres se poursuivent, envisager de lever le pass vaccinal dès le printemps me paraît envisageable" déclare le président du Conseil scientifique. 

Et de poursuivre : "Deux ans après, nous sortons du stade de “crise” pour entrer dans une phase chronique. On va s'acheminer doucement, probablement à l'automne, vers une situation endémique, avec une circulation contrôlée du virus, mais avec de temps en temps des pics épidémiques dus à l'apparition de nouveaux variants. En clair, nous vivrons encore longtemps avec le Sars-Cov-2, mais de façon différente."

Selon le président du Conseil scientifique, "vivre avec le virus, c'est peut-être aussi sortir de cette notion d'obligation, qui a été jusque-là nécessaire. Et arriver finalement à ce que les citoyens gèrent eux-mêmes leur vie en fonction du niveau de l'épidémie. On ne peut pas demander la même chose à un jeune de 18 ans ou à quelqu'un d'âgé. Ce sera aux citoyens de choisir, d'évaluer le risque." 

Pour autant, "ce n'est pas parce que la maladie s'installe de manière endémique qu'elle n'est pas grave ! Il va falloir beaucoup de temps pour que le Sars-Cov-2 devienne aussi bénin que les autres coronavirus. Il y aura des moments de forte circulation virale." estime Jean-François Delfraissy. 

Des déclarations qui vont dans le sens de celle faite par Olivier Véran qui annonçait lui-aussi un possible allègement du pass vaccinal à la fin du mois de mars en cas de "très faible" circulation du virus. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche