Covid : Macron n’exclut pas un retour du masque obligatoire "si les choses devaient se dégrader"

Par Caroline J. · Publié le 24 mars 2022 à 09h19
Le masque obligatoire va-t-il faire son retour en France ? C’est un scénario que n’écarte pas Emmanuel Macron. Interrogé à ce sujet ce mercredi 23 mars 2022 sur M6, le président de la République a affirmé qu'il prendrait ses « responsabilités » pour protéger les Français en cas de dégradation de la situation sanitaire.

Depuis le 14 mars 2022, le port du masque n'est plus obligatoire dans la plupart des lieux clos, comme au travail, à l’école ou encore dans les commerces. En revanche, il reste encore la règle dans les transports, ainsi que dans les établissements de santé et médicosociaux. Mais cet allègement du protocole sanitaire va-t-il durer ? Le masque en intérieur va-t-il de nouveau être imposé dans le pays ? La question se pose. En cause ? Le nombre de nouvelles contaminations au covid-19 qui progresse de nouveau en France. D’ailleurs, le 22 mars dernier, l’OMS a jugé la levée des mesures de restriction trop « brutale ». Alors que beaucoup ont choisi de tomber le masque depuis le 14 mars dernier, d’autres ont donc décidé de le remettre.

Ce 23 mars 2022, Emmanuel Macron était l’invité de l'émission "Face aux candidats", sur M6. Interrogé à ce sujet, le président de la République a défendu la décision prise quant à la levée du masque obligatoire. Le chef de l’État n’a toutefois pas exclu un retour du masque en cas de dégradation de la situation sanitaire.

« On a maintenu le masque dans les transports parce qu’on est tassés, on a même maintenu le pass sanitaire dans l’hôpital, on a lancé une campagne de rappel. Si les choses devaient se dégrader, le président que je suis prendrait ses responsabilités pour protéger », a déclaré Emmanuel Macron sur M6.

« J'ai eu une boussole : protéger nos compatriotes. Et le faire à chaque fois de manière proportionnée », a ajouté le président de la République.

 

Pour rappel, 145.560 nouveaux cas de covid-19 ont été recensés mardi 22 mars, contre 108.832 sept jours auparavant, selon les chiffres communiqués par Santé publique France.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche