Jeux olympiques de Paris : Emmanuel Macron veut offrir 400 000 billets "aux jeunes et aux scolaires"

Par Cécile D. · Publié le 26 juillet 2022 à 19h38
Promouvoir et favoriser l'accès au sport : tel est l'objectif d'Emmanuel Macron, qui a promis que l'Etat offrirait « 400 000 billets qu'il distribuera aux jeunes et aux scolaires ».

Les Jeux olympiques de Paris restent au cœur de l'actualité ce mardi 26 juillet 2022 : après l'annonce du calendrier des épreuves et le détail des prix des billets, Emmanuel Macron a fait une déclaration pleine de promesses. Dans un entretien accordé au journal L'Equipe, le président de la République s'est engagé à ce que « l'État [achète] 400 000 billets qu'il distribuera aux jeunes et aux scolaires ». 

Qui pourra profiter de cette offre, et comment l'obtenir ? Emmanuel Macron a indiqué que les jeunes de moins de 16 ans seraient sélectionnés en priorité. Mais pas seulement ! Les personnes handicapées et leurs aidants, les bénévoles qui « contribuent aux Jeux et au sport en France » et les « fonctionnaires de l'État et des collectivités qui aident à ces Jeux, particulièrement les catégories B et C » font également partis des chanceux.

Le but du chef de l'Etat en lançant cette « billetterie populaire » est de « faciliter l'accès au sport et de permettre à ceux qui auront contribué au rayonnement des Jeux d'accéder à des compétitions, là où ils n'auraient peut-être pas pu se les payer ». C'est la raison pour laquelle Emmanuel Macron met en avant le million de billets vendus à 24 euros, un prix relativement accessible.

L'objectif du gouvernement est de financer l'organisation de ces Jeux sans créer de nouvel impôt : « Les Jeux doivent financer les Jeux », assure le président de la République. Un budget de 4 milliards d'euros est prévu, avec une enveloppe de 315 millions d'euros mise de côté, pour compenser les effets de l'inflation. Les organisateurs de cet événement massif espèrent cependant maîtriser le plus possible les dépenses pour rester dans les clous.

 

Informations pratiques

Commentaires