Greenpeace france - sorties & activités

Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron veut apporter des « réponses fortes »Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron veut apporter des « réponses fortes »Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron veut apporter des « réponses fortes »Convention citoyenne pour le climat : Emmanuel Macron veut apporter des « réponses fortes »

Référendum pour le climat : l'Élysée dément l'abandon du projet

Le référendum sur l'inscription de la lutte pour le climat est-il toujours d'actualité ? Après un article paru ce dimanche 9 mai dans le JDD expliquant qu'Emmanuel Macron renoncerait à ce projet, l'Élysée est monté au créneau ce même jour, indiquant que ce référendum était loin d'être enterré. Et à Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, d'ajouter que le Sénat y serait pour quelque chose dans ces blocages, ayant la volonté de "torpiller la proposition". Un référendum qui doit avoir lieu à condition que la réforme soit d'abord adoptée par les deux chambres du Parlement.
Climat : la première audience pour "L’Affaire du siècle" s'ouvre ce jeudi Climat : la première audience pour "L’Affaire du siècle" s'ouvre ce jeudi Climat : la première audience pour "L’Affaire du siècle" s'ouvre ce jeudi Climat : la première audience pour "L’Affaire du siècle" s'ouvre ce jeudi

Procès L’Affaire du Siècle: l’État est condamné et reconnu responsable d’inaction climatique

Il y a deux ans, plusieurs ONG s’étaient rassemblées pour lancer "L'Affaire du Siècle". Cette pétition, qui réclamait un recours contre l'État pour son inaction climatique, a réuni au total plus de 2 millions de signatures. A l'issue du procès, l'État est condamné pour « carences fautives » dans sa lutte contre le réchauffement climatique. Le tribunal administratif l'a condamné à verser un euro symbolique aux associations requérantes.
"Les Boulets du Climat" : Greenpeace lance un prix qui récompense le pire de l’inaction climatique"Les Boulets du Climat" : Greenpeace lance un prix qui récompense le pire de l’inaction climatique"Les Boulets du Climat" : Greenpeace lance un prix qui récompense le pire de l’inaction climatique"Les Boulets du Climat" : Greenpeace lance un prix qui récompense le pire de l’inaction climatique

"Les Boulets du Climat" : Greenpeace lance un prix qui récompense le pire de l’inaction climatique

Afin de dénoncer l’inaction climatique des politiques, l'association Greenpeace France lance ce 8 décembre 2020 un nouveau prix politique et satirique qui risque de faire parler. Son nom ? « Les Boulets du climat ». Vous pouvez dès à présent voter pour votre « boulet préféré » !
Paris : Greenpeace dénonce "l'hypocrisie" de Macron contre la déforestation devant l'ÉlyséeParis : Greenpeace dénonce "l'hypocrisie" de Macron contre la déforestation devant l'ÉlyséeParis : Greenpeace dénonce "l'hypocrisie" de Macron contre la déforestation devant l'ÉlyséeParis : Greenpeace dénonce "l'hypocrisie" de Macron contre la déforestation devant l'Élysée

Greenpeace dénonce "l'hypocrisie" de Macron contre la déforestation devant l'Élysée

Des militants de l'ONG en faveur de la protection de l'environnement sont montés sur une échelle de camion de pompiers devant le palais de l'Élysée, afin de dénoncer l'inaction du gouvernement et en particulier du président Macron face à la déforestation de l'Amazonie. Greenpeace réclame des mesures concrètes et accuse Macron d'être "complice".
Notre-Dame : une banderole de Greenpeace interpelle le gouvernement sur le climat Notre-Dame : une banderole de Greenpeace interpelle le gouvernement sur le climat Notre-Dame : une banderole de Greenpeace interpelle le gouvernement sur le climat Notre-Dame : une banderole de Greenpeace interpelle le gouvernement sur le climat

Notre-Dame : une banderole de Greenpeace interpelle le gouvernement sur le climat

Des activistes de Greenpeace ont déployé dans la matinée du jeudi 9 juillet une immense bannière avec un message fort "Climat : aux actes !", destiné à pousser le gouvernement à agir en faveur de la protection de l'environnement. C'est sur la grue du chantier de Notre-Dame de Paris, à plus de 80 mètres du sol, que leur message est apparu dans le ciel de la capitale.