Dvâravaratî : aux sources du bouddhisme en thaïlande

Cette exposition patrimoniale d'envergure internationale présentera pour la première fois au public français un ensemble exceptionnel d'œuvres évoquant l'art bouddhique le plus ancien de l'actuelle Thaïlande. Provenant de douze des plus grands musées nationaux, les œuvres présentées illustreront les divers aspects religieux de l'antique civilisation dite de Dvâravatî, du nom d'un royaume attesté à la haute époque en Thaïlande par de rares inscriptions.
Constituées essentiellement de sculptures en pierre et en bronze (images de culte et bas-reliefs), de reliefs en stuc ou en terre cuite (éléments de décor architectural, plaquettes votives) et d'objets (monnaies, bijoux, éléments de dépôt de fondation, en or, argent, bronze, terre cuite...), ces œuvres témoigneront de l'art indianisé le plus ancien de Thaïlande (VIe-XIIe siècles).
Aujourd'hui conservées dans les collections nationales réparties sur l'ensemble du territoire, ces pièces seront réunies pour la première fois au sein d'une exposition consacrée à cet art encore méconnu. Elles permettront de dresser un état des lieux des connaissances dans un domaine demeurant à bien des égards énigmatique, à la lumière des fouilles archéologiques récentes, conduites par des spécialistes thaïs et internationaux, et des travaux plus anciens menés sous l'égide de l'École française d'Extrême-Orient dans les années 1930 et même plus tôt, dès la fin du XIXe siècle.
Tous les jours sauf le mardi, de 10 h 00 à 18 h 00
Tarif normal : 7 euros / réduit : 5 euros


Elodie N.
Dernière modification le 11 février 2009

Informations pratiques

Horaires
Du 11 février 2009 au 25 mai 2009

×

    Lieu

    6, place d'Iéna
    75 Paris

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche