Enfance, la nouvelle Saison du Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo consacre sa nouvelle Saison, intitulée Enfance, à plusieurs artistes nous replongeant dans nos souvenirs et autres jeux d’enfants, tout en nous permettant de réfléchir sur ce passé qui influe sur « la construction de nos identités et leurs représentations ». Une madeleine de Proust à savourer du 22 juin au 9 septembre 2018.

Après Discorde, Fille de la Nuit, le Palais de Tokyo propose de replonger dans nos souvenirs de jeunesse à travers sa nouvelle Saison, Enfance, du 22 juin au 9 septembre 2018. Une série d’expositions qui invite les visiteurs à se replonger dans des souvenirs de cette époque plus ou moins lointaine et à réfléchir à leur influence sur « la construction de nos identités et leurs représentations ». Des artistes rassemblés dans deux grandes expositions : Encore un Jour Banane pour le Poisson-Rêve et Ring, Sing and Drink for Trespassing.

La première, Encore un Jour Banane pour le Poisson-Rêve, rassemble pléthore d’artistes et d’artisans d’art et s’inspire du titre du roman de J.D. Salinger : Caroline Achaintre, Sharon Lockhart, Aurélie Lanoiselée, Anita Molinero, Ugo Rondinone, Yuichi Yokoyama, Andy Warhol, Chihiro Mori, Germain Benoît, et bien d’autres... Autant d’artistes participant à cette vision de l’enfance, sous l’égide de Clément Cogitore, dramaturge de cette exposition présentée dans le cadre de Japonismes 2018.

L’idée ? Permettre aux visiteurs de voyager dans une scénographie rappelant le conte pour enfants, et se construire sa propre identité (ou du moins en comprendre la structure) à travers plusieurs « épreuves initiatiques en se confrontant à l’étrange et à l’étranger ». Un parcours accessible à tous, que l’on ait 7 ou 77 ans, grâce à différents niveaux de lecture et divisé en huit espaces bien distincts : l’énigme, Léviathan, la Chambre de la Prémonition, la Porte de la Désolation, la Porte Rouge, la Chambre de la Mélancolie, la Récréation et l’Horizon des Chimères.

La seconde est une exposition personnelle de Laure Prouvost, Ring Sing and Drink for Trespassing. L’idée ? Inviter les visiteurs à s’aventurer dans divers recoins créés par l’artiste. Une véritable ode « au chemin de traverse et au dépassement des limites, à la joie de se faufiler à travers un grillage pour découvrir un terrain vague, ou un jardin merveilleux aujourd’hui abandonné ». Et au cœur de son installation, une fontaine, « symbole de féminité et d’énergie vitale », sorte de « jardin d’Eden à Tchernobyl ». Une façon de se plonger, comme Alice, dans son propre Pays de Merveilles… ou des cauchemars.

Laurent P.
Dernière modification le 24 avril 2018

Informations pratiques

Lieu

13, avenue du président Wilson
75116 Paris 16

Tarifs
Tarif réduit : 9 €
Plein tarif : 12 €

Site officiel
www.palaisdetokyo.com

Plus d'information
Ouvert tous les jours, sauf le mardi de 12h à minuit.

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche