Robes-tabeaux Mondrian et bijoux de Claude Lalanne, l'exposition au Musée Yves Saint-Laurent

Le Musée Yves Saint Laurent Paris renouvelle son parcours du 12 février 2019 au 31 décembre 2019. On y découvre une belle sélection de 50 modèles haute couture, dont les iconiques Robes Mondrian et les bijoux-sculptures réalisées avec Claude Lalanne.

Le Musée Yves Saint Laurent Paris est un parti pour devenir un haut lieu de la mode, en exposant les créations de Saint-Laurent dans son ancien bureau de création ! Un an après son ouverture et deux expositions couronnées de succès, on nous propose un focus sur deux collections iconiques de Yves Saint Laurent du 12 février 2019 au 31 décembre 2019.

Un point central de cet accrochage est à la présentation de la série de robes inspirées des peintres Serge Poliakoff et de Piet Mondrian de la collection automne-hiver 1965 de Yves Saint-Laurent. A l'époque, le créateur disait : « Poliakoff et Mondrian m’ont apporté un rajeunissement et un rafraîchissement extraordinaires : ils m’ont appris la pureté, l’équilibre. ». Elles signent le début d'une grande histoire d'amour entre Yves Saint-Laurent et les artistes. Après cette collection, le créateur rend hommage aux grandes œuvres de Pablo Picasso, Vincent Van Gogh, Georges Braque, Henri Matisse, Fernand Léger et à celles des frères sculpteurs Claude et François-Xavier Lalanne.

Claude Lalanne rencontre Yves Saint-Laurent à la fin des années 1950, mais il faudra attendre quelques années pour que Saint-Laurent et Pierre Bergé découvrent vraiment le travail de Claude Lalanne. C'est lors d'une exposition à la galerie J que le couple tombe sous le charme du bestiaire de Lalanne, et commandent en 1965 un bar l’occasion à François-Xavier Lalanne.

Plus que des hommages à son œuvre, Yves Saint-Laurent propose dès 1969 des collaborations à Claude Lalanne. Pour les premières contributions, le sculpteur réalise des moulages de la poitrine et du ventre de l'un des mannequins. A l'époque, Paris Match dira : « Ce n’est plus le corps lui-même, mais le corps sculpté que les robes d’Yves Saint-Laurent veulent mettre en valeur.»

Robes-tabeaux Mondrian et les bijoux de Claude Lalanne, l'exposition au Musée Yves Saint-LaurentRobes-tabeaux Mondrian et les bijoux de Claude Lalanne, l'exposition au Musée Yves Saint-LaurentRobes-tabeaux Mondrian et les bijoux de Claude Lalanne, l'exposition au Musée Yves Saint-LaurentRobes-tabeaux Mondrian et les bijoux de Claude Lalanne, l'exposition au Musée Yves Saint-Laurent

La même année, Yves Saint-Laurent présentera une robe de mariée dingue en tricot de laine crocheté à la main, avec alternance de points en relief et de rubans noués, inspirée des « matriochkas », ces poupées russes traditionnellement imbriquées les unes dans les autres. Cette robe sera aussi présentée.

A côté de cela, les modèles les plus emblématiques de la Maison Yves Saint-Laurent comme le smoking, la saharienne, le jumpsuit, le trench-coat, pour une vision du vestiaire devenu intemporel créé par le couturier.

Elodie D.
Dernière modification le 13 février 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 12 février 2019 au 31 décembre 2019

×

    Lieu

    5 Avenue Marceau
    75116 Paris 16

    Accès
    Métro Alma-Marceau (ligne 9)

    Tarifs
    -10 ans, chômeurs et handicapés : Gratuit
    10-18 ans : 7 €
    tarif plein : 10 €

    Site officiel
    museeyslparis.com

    Réservations
    contact@museeyslparis.com

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche