Secrets de beauté, l'exposition à la Maison de la culture du Japon

Par Elodie D. · Publié le 13 août 2020 à 09h22
La Maison de la culture du Japon fait un focus sur les secrets de beauté des Japonais à l’époque Edo, du 7 octobre 2020 au 6 février 2021. Dans une grande présentation en deux temps, le lieu culturel se donne l’objectif de nous éclairer sur les canons de beauté au pays du Soleil levant de 1603 à 1868. Entre maquillage et coiffure, cette exposition s’annonce des plus raffinées !

Les femmes et leur beauté est un thème récurrent dans les estampes de la période Edo. Souvent représentées dans des scènes de la vie quotidienne, on les observe toujours bien apprêtées et bien maquillées. Il faut dire que le maquillage a son importance dans le Japon de l'époque. La maison de la culture du Japon s’est donc amusée à réunir près de 150 estampes et 60 objets pour rendre compte de ce phénomène de société.

Le maquillage de l’époque Edo se compose principalement de ces trois couleurs : le blanc pour la peau, le noir pour les sourcils et les dents (oui !), et le rouge, pour les lèvres et les joues. Aussi important que le maquillage, la coiffure des Japonaises. On référence plus de 100 styles de chignons différents, avec tout autant d’ornements donc le but était d’indiquer la classe sociale et le statut marital des femmes.

Près de 150 estampes sont décryptées dans l’exposition : des portraits de belles femmes apprêtées, des scènes de vie présentant des femmes pendant leur toilette. À côté de ces représentations, 60 pinceaux, poudriers, miroirs, peignes, perruques et autres épingles à cheveux — réellement utilisés à l’époque Edo — sont également exposés.

En raison de la fragilité de certaines estampes, la présentation sera entièrement renouvelée du 28 novembre au 3 décembre. Il y aura donc 2 présentations à voir sur le même thème !

Cette exposition a été rendue possible grâce aux recherches du POLA Research Institute of Beauty & Culture, institut japonais qui étudie les habitudes des Japonais depuis plus de quarante ans. Mme Michiyo Watanabe raconte : « L’habitude chez les femmes de soigner leur apparence et de se farder remontait aux temps anciens, mais c’est seulement à partir d’Edo que le maquillage entre dans les mœurs quotidiennes des classes ordinaires. » Cela méritait bien une exposition !

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 7 octobre 2020 au 6 février 2021

×

    Lieu

    101B Quai Branly
    75015 Paris 15

    Tarifs
    tarif réduit : 3 €
    Tarif plein : 5 €

    Site officiel
    www.mcjp.fr

    Plus d'informations
    Horaires : du mardi au samedi de 12h à 20h

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche