Polémique : un projet artistique autour du tombeau de Napoléon Ier offusque les historiens

Par Cécile D. · Photos par My B. · Publié le 26 avril 2021 à 14h24 · Mis à jour le 26 avril 2021 à 14h24
L'artiste plasticien Pascal Convert avait pour projet d'installer une reproduction en plastique du cheval de Napoléon au-dessus du tombeau de l'Empereur, exposé aux Invalides. Cette annonce a provoqué la colère de certains historiens et passionnés de Bonaparte, qui dénoncent « une hérésie, en complète inadéquation avec la beauté et la solennité du lieu. »

Le cheval de la discorde. À l'occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon Ier, de nombreuses manifestations ont lieu à Paris et en France en 2021. Le musée de l'Armée accueille notamment deux expositions, dont une intitulée Napoléon ? Encore !, qui rassemble de nombreuses œuvres contemporaines, venant questionner l'image que l'Empereur a laissée de lui après sa mort.

Parmi les artistes impliqués dans cette exposition, on découvre Pascal Convert, dont l'installation est au cœur d'une polémique sur les réseaux sociaux. L'artiste plasticien explique son projet sur le plateau du Doc Stupéfiant, l'émission de France 5 diffusée le 23 avril dernier. 

Pascal Convert prévoit donc de suspendre une reproduction en plastique du squelette de Marengo, le cheval de Napoléon. Cette œuvre monumentale flottera au-dessus du tombeau de l'empereur, exposé aux Invalides.

L'artiste y voit un « un geste extrêmement respectueux de Napoléon », ayant pour but de « passer par l'animal pour retrouver ce qu'il y a d'humain dans Napoléon. »

Ce projet - et le message qu'il relaie - est loin de plaire aux historiens et aux personnes passionnées par l'histoire de l'Empereur français. Sur Twitter, ce cheval a soulevé une vague de mécontentement. 

Dans le même documentaire de France 5, le président de la Fondation Napoléon Thierry Lentz estime que cette œuvre manque de respect à la nécropole des Invalides et à ses occupants. 

Le musée de l'Armée n'a pas réagi à la polémique. L'institution ne semble pas vouloir se laisser influencer par les avis exprimés sur les réseaux sociaux. Dans une courte vidéo teasing, publiée le 24 avril, le musée rappelle qu'il a donné carte blanche aux artistes contemporains pour exprimer leur vision de Napoléon Ier. On attend donc de pouvoir découvrir cette exposition qui fait déjà beaucoup parler d'elle.

Découvrez toutes les expositions prévues cette année pour le bicentenaire de la mort de Bonaparte.

Informations pratiques

Lieu

129 Rue de Grenelle
75007 Paris 7

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche