George best, le meilleur des jésus christ superstar

Le footballeur irlandais ressuscite le temps d'un tableau
George Best, considéré comme l'un des plus grands joueur de l'histoire du foot fait encore parler de lui et ce bien après sa mort, en 2005. En effet, l'artiste Michael Browne a choisi l'icône sulfureuse du foot pour endosser le rôle du Christ dans une version revisitée (de façon très personnelle) de La Transfiguration de Rafael, œuvre qui date de 1520.

On voit sur cette " parodie " les apôtres allongés au pied du Messie remplacés par deux femmes nues et un George Best se tenant en lévitation au centre prêt à s'adonner à une bonne partie de plaisirs. Et là de retrouver notre cher George Best, qui était à l'époque aussi connu pour son jeu que pour son goût pour les femmes et les fêtes bien arrosées.

L'Eglise ne verrait pas d'un très bon œil cette représentation même si l'artiste se défend en prétextant que le parcours des deux protagonistes serait comparable. Des propos qui en disent long...

Pour la petite histoire Michael Browne n'en est pas à son premier coup d'éclat. Le monsieur avait déjà fait parler de lui et de son travail il y a un peu plus de dix ans maintenant lorsqu'il mettait en scène une autre grande figure du monde footballistique, Eric Cantona dans la peau de Jésus (on ne change pas une formule qui gagne) pour un tableau inspiré directement de La Ressurection du Christ de Piero della Francesca, provoquant alors un mini scandale.

Pour l'heure, il faudrait que Michael Browne apprenne à faire parler de lui autrement qu'en utilisant la polémique sinon on risque bien un jour de retrouver David Beckham en héros de La Cène ?


Paul-gauthier A.
Dernière modification le 19 novembre 2008

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche