This page is not available in your language, please, choose yours

Aux abords de paris : chantilly

Publié le 28 mai 2009 Par Apolline J.

Chantilly, ville princière, capitale du cheval, située dans le bassin parisien, à 38 km de Paris est mondialement connue, et pour cause...

Ses grandes écuries ont été construites par l'architecte Jean Aubert à la demande de Louis-Henri de Bourbon, septième prince de Condé. Il laissa à la France l'un des chefs-d’œuvre architecturaux du XVIIIe siècle. Elles accueillaient à cette époque 240 chevaux et 500 chiens répartis en différentes meutes pour les chasses quotidiennes organisées tout au long de l'année.

La Révolution française sonne le glas de cette époque princière mais les grandes écuries sont miraculeusement sauvées grâce à l'armée qui les occupe.

A la fin du XIXe siècle, le dernier propriétaire des grandes écuries, le duc d'Aumale, cinquième fils du roi, Louis-Philippe, lègue l'ensemble de son domaine : château, hippodrome, écuries, forêt, musée Condé, à l'Institut de France avec l'exigence bien sûr, que tout soit maintenu en l'état.

Dans les somptueux bâtiments des grandes écuries se situe aujourd'hui le musée vivant du cheval. 31 salles sont consacrées à l'étude pédagogique de l'animal et aux métiers et activités le concernant. Du métier de lad en passant par la maréchalerie, ce musée vivant du cheval présente plus de 1000 peintures et une collection de chevaux en bois illustrant différentes thématiques abordés : le cheval de courses, le cheval d'attelage...
Dans des box d'époque, les visiteurs découvrent une trentaine de chevaux de diverses espèces. Des animations équestres et des représentations de dressage réalisées par des professionnels complètent également la visite. Tout au long de la journée, les chevaux évoluent dans leur travail
quotidien et, trois fois par jour, les cavaliers proposent aux
visiteurs une présentation pédagogique de dressage en costume du musée.

Le musée vivant du cheval soutient de nombreux artistes et fait découvrir au public le monde du cheval. Le Musée est devenu une véritable institution de renommée internationale que tout amoureux du cheval se doit de connaître. Il attire ainsi en moyenne 160 000 visiteurs par an, devenant l’un des lieux hippiques les plus fréquentés au monde.
Ancienne résidence de la
maison de Savoie, le château de Chambéry a toujours
été le siège administratif du comté,
puis du duché de Savoie. Aujourd'hui, le château abrite le Conseil Général et la Préfecture de Savoie et perpétue ainsi cette " tradition ".
Par ailleurs, Chantilly est également réputé pour sa porcelaine. De même que le Musée de la dentelle fait partie du patrimoine de la ville. Le Duc Louis-Henri de Bourbon et le Prince de Condé furent de trèss grands collectionneurs de porcelaines d'Extrême-Orient, de Chine et du Japon.
C’est à la suite de la mort de Prince de Condé que cet art apparaît réellement comme : le décor " à l'oeillet " ou le camaïeu bleu.
Effectuée aux fuseaux, la Dentelle de Chantilly se confectionne avec une soie blanche ou noire appelée grenadine d'Alais. Au XVIIIème siècle, la ville de Chantilly est reconnue comme l’un des centres importants de l'Ile de France dans la fabrication des dentelles noires.

Le site historique de la ville de Chantilly plonge le visiteur dans une ambiance authentique emplit de souvenirs d'époque.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement