This page is not available in your language, please, choose yours

Le parc montsouris

Publié le 9 juillet 2008

Infos pratiques


Boulevard Jourdan
75014 Paris 14

Situé au sud de la capitale, ce jardin public a été aménagé à la manière d'un parc à l'anglaise, à la fin du 19e siècle. Calme et spacieux, il répertorie une grande variété d'espèces végétales, qui abritent un grand nombre d'espèces volatiles.

C'est sous le Second Empire qu'est envisagée l'idée d'offrir à la ville de Paris et à ses habitants, des espaces verts aux quatre coins de la capitale. Inscrit dans le programme des grands travaux d'embellissement et d'assainissement d'Haussmann, le projet est réalisé par l'ingénieur Jean-Charles Alphand qui donna vie à un jardin à l'anglaise inspiré des parcs londoniens dont Napoléon était tombé amoureux. Ces parcs jouaient un rôle primordial sur les relations sociales. En effet, s'y mélangeaient librement toutes les classes sociales. Une vision des choses très avant-gardiste pour l'époque et qui est aujourd'hui fortement porteuse de sens.
Le site choisi correspond aux anciennes carrières qu'il a fallut réaménager, afin de les rendre exploitable. Elles avaient été utilisées lors de la fermeture du cimetière des Innocents pour accueillir les défunts. Les travaux dureront près de 10 ans, pour véritablement s'achever en 1978.
Pour la petite histoire, le nom Montsouris viendrait des anciens temps où les moulins de la Bièvre n'étaient plus occupés que par des rongeurs.

De nos jours, les larges pelouses accessibles au public, l'ombre que procurent les 1400 arbres, et le lac artificiel, font de ce parc le lieu favori des étudiants de la Cite Universitaire. Composé de trois vastes pelouses séparées par trois ponts et des ravins entourés d'arbres, le parc possède un paysage dessiné de sculptures faites de bronze et de pierre.
Il faut noter que les arbres sont une des caractéristiques principales de ce parc. La majorité est centenaire et bénéficie d'un aspect majestueux et impressionnant qui participe à sa notoriété. Large de 15 hectares, cet espace naturel attire une grande variété d'oiseaux.

Le parc Montsouris est aussi l'abri de l'observatoire de météorologie de Montsouris, fondé en 1947, dont la mire est constituée par un obélisque de pierre sombre de 5 m de haut. La vérité est que cet obélisque n'a rien à voir avec l'observatoire. C'est un repère méridien construit en 1806 par Vaudoyer.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement