This page is not available in your language, please, choose yours

L'assemblée de Mariana Otero, sélection Acid du Festival de Cannes 2017

Publié le 29 mai 2017 Par Julie M.
L'assemblée de Mariana Otero, sélection Acid du Festival de Cannes 2017

Infos pratiques

Le... 18 octobre 2017

L'assemblée retrace l'histoire du mouvement Nuit Debout, installé sur la Place de la République de Paris entre avril et juillet 2016, sous le regard de Mariana Otero et fait partie de la sélection Acid présentée au festival de Cannes 2017.

L’assemblée, c’est un film de la réalisatrice Mariana Otero qui montre l’évolution du mouvement Nuit Debout fondé en protestation à la loi travail El Khomry annoncée par le gouvernement le 31 mars 2016.

Pour rappel, le 31 mars 2016, place de la République à Paris naît le mouvement Nuit Debout. Pendant plus de trois mois, des gens venus de tous horizons s’essayent avec passion à l’invention d’une nouvelle forme de démocratie. Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix?

Dès le 1er avril 2017, Mariana Otero n'a pas hésité à prendre sa caméra pour venir chaque jour suivre l'évolution de cette Assemblée qui se tenait sur la place de la République de Paris sans savoir ce qu'il adviendrait ni connaitre la tournure que prendrait son futur film. Mais elle avait une conviction : ce qui est en train de se passer est quelque chose d’important et qui marquera l’histoire de la France.

Pour situer le contexte, en mars 2016, nous sommes en plein état d’urgence, quelques mois après les attentats ravageurs de 13 novembre 2015, sur la Place de la République qui avait été un lieu de deuil et de commémoration et qui tout à coup se transforme en un lieu de résistance, de réflexion et d’échanges.

Dans l’assemblée, nous découvrons jour après jour les centaines de personnes qui ont participé et élaboré le mouvement. Nous comprenons, de l’intérieur, comment il est difficile de mettre en place une démocratie au sens éthimologique du terme où chacun est libre de dire ce qu’il a a dire sans faire perdre de temps aux autres et en respectant la liberté de chacun.

Une grande partie du film (et de l’histoire des Nuits Debout) est consacrée à cette recherche de la démocratie participative, sans vote où chacun cherche à s’exprimer et à faire valoir ses idées et dont la principale problèmatique peut donc se résumer à « comment parler ensemble sans parler d’une seule voix ? »

Face aux violences policières qui tentent de la déloger, l’assemblée en arrive même à se demander si son objectif premier est de se battre contre la loi El Khomry ou bien de réfléchir par exemple à l’organisation d’une Assemblée Constituante ou d’un processus de vote.

On y voit cette « jeune » assemblée essayer de repenser complètement la société pour trouver un système plus juste pour tous à une époque ou le gouvernement n’hésite pas à faire passer les mesures qu’il juge nécessaire à coup de 49.3.

Au bout de quelques mois, le mouvement a fini par s’essouffler mais a tout de même permis de faire ressortir, notamment lors de la dernière campagne présidentielle, de thèmes travaillés à Nuit Debout comme le salaire à vie, la 6eme république, le tirage au sort ou encore la reconnaissance du vote blanc.

Pour Mariana Otero, il était impossible que Nuit Debout résolve en trois mois les problèmes qui se posent depuis des décennies dans notre fonctionnement démocratiques par contre le mouvement et ce printemps 2016 s’avéreront probablement être un tournant de l’histoire.

Infos Pratiques :
En salle le 18 octobre 2017 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement