Les Talents Soviétiques du cinéma à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

Par Manuel M. · Publié le 8 novembre 2019 à 20h15 · Mis à jour le 11 novembre 2019 à 10h15
La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé remet à l'honneur le catalogue Arkeion, qui retrace l'histoire du cinéma russe du XXème siècle. C'est le 3ème volet que consacre la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé aux talents soviétiques, à découvrir sous la forme de ciné-concerts, du 20 novembre au 10 décembre 2019.

Cette nouvelle rétrospective de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, troisième volet qu'elle consacre aux talents du cinéma soviétique, met à l'affiche quinze chef-d'œuvres, pas forcément connus du grand public, ni même parfois des cinéphiles avertis.

Au programme, des oeuvres très différentes, à commencer par "La Demoiselle et Le Voyou" (1918), de Vladimir Maïakovski. Un film poétique mais malgré tout révolutionnaire, qui raconte la romance entre une institutrice et un marginal dans un petit village de campagne russe.

Autre pépite du cinéma soviétique : "Le Journal de Gloumov" (1923). Dans ce (premier) film, Sergueï Eisenstein explore une nouvelle forme de montage dans la dramaturgie théâtrale, puisque ce court-métrage était intégré dans l'un des spectacles vivants dont il était l'auteur.

Autre belle découverte, avec "Le Bonheur" (1935), réalisé par le "Chaplin Soviétique" Aleksandr Medvedkine, dans lequel il aborde le thème de la "collectivisation", en retraçant la vie d'un paysan russe au gré des différents régimes politiques dans une approche poétique et burlesque.

La Fondation a également choisi de mettre à l'honneur des films d'un genre nouveau, avec par exemple le documentaire ethnographique intitulé "Le Sel de Svanétie" (1930), de Mikhaïl Kalatozov, qui décrit l'existence rude et parfois précaire des habitants de cette partie méconnue de la Géorgie.

Également au programme : L'Accordéon (1934) d'Igor Savtchenko, Le Garçon de restaurant (1927), Le Procès des trois millions (1926), Les Grades et les hommes (1929) de Yakov Protazanov, Le Bonheur Juif (1925) d'Alexis Granovski, Le Mirabeau (1929) d'A. Kordioum, Les Ailes du Serf (1926) de Youri Taritch, Le Faiseur de miracles (1922) d'Aleksandre Panteleev... entre autres chef-d'oeuvres du cinéma soviétique, à découvrir... ou à revoir, sous forme de "Ciné-Concerts" (toutes les séances sont accompagnées par des pianistes de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel), du 20 novembre au 10 décembre 2019.

Informations pratiques

Horaires
Du 20 novembre 2019 au 10 décembre 2019

×

    Lieu

    73 Avenue des Gobelins
    75013 Paris 13

    Accès
    Métro : Place d'Italie, Les Gobelins

    Tarifs
    Moins de 14 ans : 4,50 €
    Tarif réduit : 5,50 €
    Tarif plein : 7 €
    Carte de 5 projections : 20 €

    Site officiel
    www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com

    Réservations
    www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com
    01 83 79 18 96
    contact@ fondationpathe.com

    Réservez ou Privatisez
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche