Les Traducteurs avec Lambert Wilson : déjà en VOD à l'achat

Par Laura B. · Publié le 30 avril 2020 à 15h44
"Les Traducteurs", nouveau film de Régis Roinsard, est un thriller autour de la sortie d'un best-seller mondial avec Lambert Wilson. Il est attendu en salles le 29 janvier 2020 et en video à la demande à l'achat dès le 30 avril 2020. Si vous aimez les énigmes, ce film est fait pour vous.

Après la comédie "Populaire" sortie en 2012 avec Romain Duris, le réalisateur Régis Roinsard est - enfin - de retour dans les salles obscures, mais avec un thriller cette fois-ci.
"Les Traducteurs", dont la sortie est prévue le 29 janvier 2020, explore l'univers des (assez méconnus et discrets) traducteurs de best-sellers mondiaux.
Pour son deuxième long-métrage, Régis Roinsard met en scène Lambert Wilson (sur la scène du théâtre Libre l'année dernière dans "Le Misanthrope"), Frédéric Chau (vu cette année dans "Made In China" et "Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu ?", ainsi que sur scène dans "Les Justes"), Olga Kurylenko ("L'Intervention", "Johnny English contre-attaque", "Quantum of Solace"...), Sidse Babett Knudsen ("In Fabric") ou encore Sara Giraudeau ("Les Envoûtés", "Petit Paysan", "Papa ou Maman 2").

Synopsis :

Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l'extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d'un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu'un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d'où vient la fuite ?

Bande-annonce

Critique :

"Les Traducteurs" est un film de genre pas "facile à monter en France" dixit son producteur Alain Attal. Et nous, on a adoré le genre des "Traducteurs". Parce que son réalisateur, Régis Roinsard, prend un malin plaisir à nous balader tout au long de son film.
Le fil rouge du film ? L'éditeur, interprété par Lambert Wilson, veut absolument comprendre comment la fuite du livre a été possible alors que les traducteurs étaient complètement coupés du monde dans ce manoir... Il se remémore tout pour tenter de comprendre. On suit donc son raisonnement. Et ce coquin de réalisateur s'amuse alors à multiplier les fausses pistes (néanmoins utiles à la compréhension de l'histoire), à faire passer les choses pour ce qu'elles ne sont pas, à répéter les allers-retours entre les différents moments.... Bref tout est fait (et bien fait), pour qu'on soit aussi perdu que Lambert Wilson.
"Les Traducteurs" met en scène de bien curieux personnages, d'abord cet éditeur (Lambert Wilson) qui se révèle de plus en plus détestable, arrogant et méprisant au fil du film, son étrange assistante (Sara Giraudeau et sa voix si reconnaissable), mais aussi la traductrice Katerina (Olga Kurylenko) qui se la joue, par moment, espionne à la James Bond (ne serait-ce pas cette même actrice qui a interprété une James Bond girl dans "Quantum of Solace" ?).
Pour sublimer son film, Régis Roinsard a misé sur la musique, tantôt d'orchestre, tantôt angoissante, mais aussi sur l'esthétisme. Les images d'Olga Kurylenko habillée au fond de la piscine sont très belles, évoquant la publicité.
Au final, on peut dire que le crime était (presque) parfait si on ne prend pas en compte ses (graves) dommages collatéraux, et sa motivation tout-à-fait compréhensible. Les expressions "A malin, malin et demi" ou encore "tel est pris qui croyait prendre" retrouvent ici tout leur sens.

Un film à découvrir en VOD à l'achat digital dès le 30 avril 2020.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 30 avril 2020

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche