Les films des Années-Folles en ciné-concert à la Fondation Seydoux-Pathé

Par Tiana R. · Publié le 16 janvier 2020 à 09h50 · Mis à jour le 31 janvier 2020 à 15h06
Les Années-Folles s’invitent en ciné-concert à la Fondation Seydoux-Pathé, du 22 janvier 2020 au 11 février 2020. L’occasion de retrouver l’esprit d’insouciance qui régnait à Paris en 1920, grâce à une rétrospective de longs métrages unique. Sensationnel !

On rembobine ! Retour dans le Paris des Années-Folles pour le nouveau cycle ciné-concert de la Fondation Seydoux-Pathé. Du 22 janvier 2020 au 11 février 2020, les cinéphiles sont invité à se plonger dans le Paris des 20’s grâce à une flopée de longs métrages d’époque. Une chance de pouvoir les visualiser sur grand écran 100 ans plus tard…

La Fondation invite le spectateur à retrouver l’esprit d’insouciance qui animait la capitale parisienne à travers de longs métrages précédés d’actualités de l’époque. Le tout accompagné chaque séance par les pianistes issus de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel (du Conservatoire National Supérieur).

Tandis que le monde entier se presse aux cabarets des Folies Bergères et du Moulin Rouge (Moulin Rouge, 1928), Joséphine Baker envoûtent les Nuits Parisiennes, avant d’être immortalisée à l’écran (La Revue des Revues, 1927; La Sirène des Tropiques, 1927).

Les Années-Folles en ciné-concert à la Fondation Seydoux-Pathé Les Années-Folles en ciné-concert à la Fondation Seydoux-Pathé Les Années-Folles en ciné-concert à la Fondation Seydoux-Pathé Les Années-Folles en ciné-concert à la Fondation Seydoux-Pathé

Si la part-belle est faite aux cinéastes Français des Années 20, la rétrospective n’oublie pas de souligner l'impact de la culture américaine et l’arrivée d’émigrants russes tel que Nicolas Rimsky (Paris en cinq jours, 1925) sur l’émulation créatrice collective.

On imagine aisément tout ce beau monde (re)faire le Monde dans les Haut-Lieux de création Parisienne de l’époque… D’ailleurs, les monuments et l’âme des différents quartiers de notre chère Ville Lumière sont saisis par les cinéastes (Quartier Latin, 1928; Paris qui dort, 1923). 

Vous l’aurez compris, le cycle « Paris 1920, les Années Folles au cinéma » promet de grands moments de cinéma. De quoi s’enfermer dans une salle sombre pour revivre l’insouciance des Années 20 et le cinéma de l’époque !

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 22 janvier 2020 au 11 février 2020

×

    Lieu

    73 Avenue des Gobelins
    75013 Paris 13

    Accès
    Métro : Place d'Italie, Les Gobelins

    Tarifs
    Tarif réduit : 5,50 €
    Plein tarif : 7 €

    Âge recommandé
    Jusqu'à 100 ans

    Site officiel
    www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com

    Réservations
    www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com

    Réservation de groupe (+5 personnes)
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche