Paris : le cinéma La Pagode rouvre prochainement ses portes

Par Rizhlaine F. · Publié le 5 juillet 2020 à 13h31 · Mis à jour le 5 juillet 2020 à 13h31
Fermé depuis 2015, le Cinéma La Pagode avait de nouveau fait parler de lui après l'abattage des arbres de son jardin inscrit aux monuments historique au premier jour du déconfinement. Cette adresse insolite de Paris devrait faire l'objet de grands travaux de rénovations pour un retour d'ici l'automne 2022.

Bien que fermé depuis quelques années, le cinéma La Pagode s'est fait une place dans le folklore des adresses mythiques parisiennes. Ce cinéma d'art et d'essai était notamment connu pour son architecture insolite inspirée du Japon : sa façade, ses toitures et la grande salle font d'ailleurs l'objet d'une classification aux monuments historiques et son jardin de son côté y était inscrit. Construite en 1896 par l'architecte Alexandre Marcel, c'était à l'origine un cadeau de François-Émile Morin, directeur du Bon Marché, pour son épouse. 

C'est en 1931 que La Pagode devient un cinéma ouvert au public et il était d'ailleurs le seul du 7ème arrondissement. En 2015, l'adresse ferme ses portes pour travaux. Il est racheté 2 ans plus tard par Charles S Cohen, prometteur immobilier américain, qui aurait l'intention de faire rouvrir ce cinéma. 

Seulement voilà à l'issue du confinement, une polémique éclate au sein de ce quartier parisien. Le 11 mai 2020, les arbres du jardin inscrit aux monuments historiques sont abattus, parmi lesquels l'hêtre pleureur qui s'y trouvait depuis le début, le gingko biloba qui avait été planté en 1990, ainsi que le marronnier. Un fait qui aura déclenché la colère des riverains ainsi que des associations de protection de l'environnement. 

Malgré le scandale, le projet de rénovation du cinéma se poursuit et sa renaissance se précise. D'ici l'automne 2022, la Pagode devrait de nouveau accueillir les cinéphiles à l'issue d'un important chantier. Pour orchestrer le renouveau de ce cinéma, deux agences sont sur le coup :  Loci Anima et Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques. L'entrée devrait être remplacée par un portail vitré permettant de voir la façade classée de la Pagode et l'adresse sera alors articulée comme un véritable lieu de vie. Adapté aux normes et bénéficiant d'un accès handicapé, le cinéma devrait également présenter deux nouvelles salles qui seront installées en sous-sol.

Informations pratiques

Lieu

57 bis rue de Babylone
75007 Paris 7

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche