Notre-Dame de Paris : Le démontage de l'échafaudage est terminé

Par Manon C. · Photos par My B. · Publié le 25 novembre 2020 à 10h29 · Mis à jour le 25 novembre 2020 à 15h21
Le démontage de l'immense échafaudage de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, fortement endommagé par l'incendie de l'année dernière, est enfin terminé.

Le 15 avril 2019, un incendie ravageait Notre-Dame-de-Paris, et l'immense échafaudage de la cathédrale en était grandement endommagé.

Monté en 2018 pour restaurer la flèche de la cathédrale, l'échafaudage de 200 tonnes et 40 000 pièces avait, en effet, été fragilisé et déformé par la chaleur de l'incendie : "Au cours des derniers mois, l’échafaudage sinistré a été consolidé puis ceinturé de poutres métalliques sur trois niveaux afin de le stabiliser et d’empêcher tout risque d’écroulement" expliquait alors l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale, dans un communiqué. 

Le démontage de l'échafaudage de Notre-Dame de Paris a commencé le lundi 8 juin dernier. Pour que le démontage se passe en toute sécurité, les parties de l'échafaudage endommagées ont été démontées une à une, dans un ordre précis; et des filets de protection ont été installés à plusieurs endroits de l'échafaudage. 

Notre Dame, démontage de l'échafaudage endommagé Notre Dame, démontage de l'échafaudage endommagé Notre Dame, démontage de l'échafaudage endommagé Notre Dame, démontage de l'échafaudage endommagé

Fin octobre, l’échafaudage a été désolidarisé en quatre ensembles stables et indépendants, rendant possible le dégagement, à l’aide de la grue à tour, d'une grande poutre en bois suspendue au-dessus de la croisée du transept, qui menaçait de tomber.

Aujourd'hui, le démontage de l'échafaudage est terminé. "Je remercie l’ensemble des échafaudeurs, cordistes, nacellistes et grutiers qui ont travaillé sans relâche pour mener à bien cette opération. La menace que représentait cet échafaudage pour la cathédrale est désormais levée. Nous allons pouvoir nous atteler aux dernières étapes de la sécurisation." déclare le général d’armée Jean-Louis Georgelin, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris. 

L’achèvement de la dépose de l’échafaudage sinistré permet d’entreprendre des travaux tout aussi inédits et complexes. Ils débuteront par l’installation d’un parapluie provisoire pour mettre hors d’eau la croisée du transept et se poursuivront par la sécurisation des naissances de la voûte de la croisée.

Enfin, les cordistes procèderont à l’évacuation des vestiges, au nettoyage et à l’aspiration des quatre voûtes adjacentes à la croisée du transept. Cette dernière opération permettra aux architectes en chef des monuments historiques d’affiner leur diagnostic, préalablement aux travaux de restauration !

Informations pratiques

Lieu

Cathédrale Notre-Dame
75004 Paris 4

Accès
commun Métro - RER :
- Cité (4)
- Saint Michel - Notre-Dame (B,C)
- Hôtel de Ville (1,11)
- Maubert-Mutualité / Cluny - La Sorbonne (10)
- Châtelet - Les Halles (7,14,A,D)

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche