Covid : les magasins autorisés à ouvrir tous les dimanches jusqu'à Noël

Par Cécile D. · Photos par Caroline J. · Mis à jour le 25 novembre 2020 à 18h18 · Publié le 25 novembre 2020 à 10h04
Après l'annonce de leur réouverture à partir du 28 novembre 2020, les magasins apprennent une deuxième bonne nouvelle : le gouvernement les autorise à ouvrir tous les dimanches jusqu'à Noël.

Les annonces d'Emmanuel Macron, le 24 novembre dernier, ont soulagé nombre de commerçants et d'indépendants : tous les commerces sont autorisés à rouvrir dès le 28 novembre 2020. Et cerise sur le gâteau, Bruno Le Maire a annoncé ce mercredi 25 novembre qu'il était favorable à l'ouverture des magasins tous les dimanches jusqu'à Noël.

Sur France Inter, le ministre de l'Économie s'est dit « favorable à l'ouverture des commerces tous les dimanches jusqu'à Noël. » Bruno Le Maire y voit un geste important, une aide nécessaire « pour les commerçants [afin qu'ils puissent] rattraper leur chiffre d'affaires en ouvrant tous les dimanches jusqu'à Noël. »

Cette autorisation de travailler le dimanche n'est cependant pas donnée à la légère. « Il faut en discuter évidemment avec les organisations salariales, parce que travailler le dimanche n'est pas anodin. Il faut qu'il y ait des compensations », tempère le ministre. Il rappelle également que toutes les réouvertures de commerces et de magasins ne peuvent se faire que dans le respect des nouvelles règles sanitaires.

Pour les commerces, cela signifie entre autres une jauge de 8m² par client, contre 4m² avant leur fermeture. Une règle qui peut sembler difficile à mettre en place pour certains commerçants, comme les coiffeurs qui réclamaient une adaptation des règles en fonction des réalités de leur métier.

Pour le ministre cependant, cette jauge est la mieux adaptée à la situation : « Je suis partisan de la plus grande simplicité. Dans une librairie où il y a beaucoup d'étales, qu'est-ce qu'il vaut mieux ? 4m² en déduisant les étales et les présentoirs de livres ou 8m² où on ne calcule que la surface globale du commerce ? », interroge-t-il. Pour rappel, les employés ne comptent pas dans la jauge de personnes autorisées dans le magasin.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche