Notre Dame de Paris : le chantier de restauration du grand orgue commence

Par Elodie D. · Publié le 1 août 2020 à 17h37 · Mis à jour le 6 août 2020 à 11h43
Le grand orgue de Notre-Dame de Paris va être démonté pour être nettoyé. Le chantier de restauration a commencé lundi 3 août 2020. Il va falloir plusieurs mois pour démonter les 8 000 tuyaux répartis en 115 jeux. Pour le général d'armée Jean-Louis Georgelin, « il était essentiel de lancer cette opération au plus vite afin que le grand orgue puisse résonner le 16 avril 2024. »

Grand rescapé de l’incendie de 2019, le grand orgue de Notre-Dame de Paris va toutefois avoir le droit à un grand nettoyage. Il est en effet recouvert de poussières de plomb et certaines parties ont souffert des variations thermiques subies par la cathédrale depuis l’incendie, notamment lors de la canicule de juillet 2019.

Ce chantier de restauration a débuté lundi 3 août 2020 : première étape, la dépose de la console des claviers. Il se poursuivra par le démontage de l’ensemble des 8 000 tuyaux. A noter, il faudra environ 6 mois pour que l’ensemble des éléments soient démontés.

Éric Brottier, technicien-conseil pour le ministère de la Culture explique la longueur de la procédure : à cause de la pollution au plomb, « il faudra suivre un protocole très précis. Le travail s’effectuera sous scaphandre et ne devra pas dépasser 1 h 30 d’affilée. La solution sera peut-être de mobiliser plus de personnes, mais pas en continu ». Il faudra aussi faire attention à la voûte, qui menace de s’écrouler.

Les éléments seront entreposés dans quatre conteneurs étanches. Etape importante avant la restauration, la décontamination de l’instrument en atelier.

Le général d’armée Jean-Louis Georgelin, chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, précise : « Notre ambition est de restituer l’instrument dans l’état de fonctionnement dans lequel il était avant l’incendie. Six mois seront nécessaires à son accord et à son harmonisation. Il était donc essentiel de lancer cette opération au plus vite afin que le grand orgue puisse résonner le 16 avril 2024. » C'est la date prévue pour la réouverture de Notre-Dame.

Cet orgue est l’un des plus modernes de France. Hérité d’un orgue médiéval à clavier unique muni d’un blockwerk, l’instrument fut à de nombreuses reprises modifié et modernisé. La dernière grande modification date de 1833 lorsque Louis-Paul Dallery modifie l’orgue classique. Les claviers sont portés à 60 notes, le soubassement est surélevé, une nouvelle soufflerie à pompe est mise en place. À l’heure actuelle, après de multiples ajouts, il compte 115 jeux réels depuis 2014, avec une transmission devenue numérique.

Dans le même temps, les ouvriers s’affairent à démonter l’immense échafaudage de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, car il s’est déformé.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche