[Série] The Hauting of Bly Manor : critique et bande-annonce

Par Laurent P. · Publié le 20 octobre 2020 à 17h52 · Mis à jour le 20 octobre 2020 à 17h53
Netflix proposait il y a plusieurs jours sur sa plateforme la saison 2 de sa série d'anthologies imaginée par Mike Flanagan, The Haunting of Bly Manor. Une série d'épouvante aussi surprenante qu'attrayante, faisant honneur à The Haunting of Hill House. Bande-annonce !

Comme une envie de se faire peur avec des histoires de fantômes ? Netflix mettait en ligne il y a quelques jours The Haunting of Bly Manor, deuxième saison de la série d'anthologies signée Mike Flanagan, The Haunting. Une série qui joue sur nos peurs sans pour autant entrer dans le gore et les visions horrifiques, ce qui la rend d'autant plus subtile, et un show qui devrait plaire au plus grand nombre pour une soirée d'Halloween des plus effrayantes à la maison (couvre-feu oblige, en tout cas dans les grandes villes).

Une série d'anthologies qui reprend également une partie du casting de The Haunting of Hill House dans des rôles totalement différents. Ainsi donc, on retrouve Victoria Pedretti (You, Once Upon a Time... in Hollywood...), Carla Cugino (San Adreas, Batman vs Superman : L'aube de la Justice...), Henry Thomas (Ouija : les origines, Doctor Sleep...) ou encore Oliver Jackson-Cohen (L'Ombre du mal, Invisible Man...) parmi les anciens, mais également Amelia Eve, T'Nia Miller (Years and Years, Sex Education...) ou encore Rahul Kohli (IZombie, Harley Quinn...) parmi les nouvelles têtes.

Synopsis :

Une gouvernante est engagée pour veiller sur deux orphelins vivant dans un manoir isolé en pleine campagne. Peu à peu, d'effrayantes apparitions viennent la hanter.

Critique :

The Haunting of Bly Manor est une série au charme certain, véritable romance gothique dans toute sa splendeur qui surfe sur une vague de fantastique pour poser son propos... C'est d'ailleurs ce qui surprend après avoir visionné l'intégralité des épisodes : il ne s'agit ici en rien d'une histoire de fantômes (le personnage-narrateur, Jamie, l'annonce d'ailleurs de but en blanc...), mais d'une histoire d'amour, le côté fantastique ne servant que de décorum.

Un véritable contraste avec la première saison, The Haunting of Hill House, qui plaira à tous ceux qui n'aiment pas les séries horrifiques et qui seraient tentés de jeter un oeil au travail de Mike Flanagan. Des fantômes qui pourtant sont bien présents, tout en subtilité, et qui donnent un attrait supplémentaire aux amateurs du genre sans froisser ceux qui ont du mal avec les films d'horreur. On apprécie également le développement des personnages, un peu plus poussé que la saison précédente, ainsi que le jeu des acteurs, toujours aussi bons. Une jolie fable qui devrait vous accompagner pendant un moment.

Bande-annonce 1 :

Bande-annonce 2 :

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche